Envoyer Imprimer
Santa María la Real de Valdediós
Villaviciosa (L'Est des Asturies)
Contact Adresse
33312 Valdediós
Téléphone
670 242 372
Web http://www.monasteriovaldedios.com
  • Les visites de l'Ensemble monumental de Valdedios ont lieu du mardi au dimanche, de 11h00 à 13h30 et de 16h30 à19h00.

    Du 1er Avril au 30 Septembre. Les derniers passages du matin et du soir visitent exclusivement San Salvador (IXe). Du 1er Octobre au 31 Mars, visites de 11:00 à 13:30 h.


    Individuelles:
    Visite complète 'Conventin' et Monastère 3,00 €
    Le Conventín: 1,50 €
    Enfants (- de 8 ans): Gratuit
    Enfants entre 8 et 14 ans, pour le Conventín ou/et le Monastère 1,25 €

    Groupes:
    Groupes de plus de 25 adultes, Conventín et Monastère 2,50 €
    Groupes de plus de 25 adultes, Monastère ou Conventín: 1,25 €
    Enfants de moins de 8 ans pour le Conventín ou/et le Monastère: Gratuit
    Enfants entre 8 et 14 ans, pour le Conventín ou/et le Monastère: 1,25 €

  • Ecclésiastique
Le monastère a été habité par la Communauté de San Juan jusqu'en 2012.

Le monastère cistercien est fondé par Alphonse IX et dédié à l'Annonciation de Notre-Dame. Une inscription qui couronne le portail Nord attribue l'œuvre à l'architecte Gualterio. Ce dernier dirige les travaux entre 1218 et 1226.

Tout au long de son histoire, le monastère a été destiné à différents usages: collège d'enseignement secondaire par exemple, ou encore Séminaire; après de longues années d'abandon, il est réinvesti par les moines qui le quittent définitivement en 2012.

Ça a été l'un des monastères cisterciens les plus importants et puissants des Asturies. Le privilège de Fondation est accordé par le roi Alphonse IX de León et Doña Berenguela en 1200. mais les travaux ne commencent qu'en 1218. Ils se prolongent jusqu'en 1226.

En synthèse, le chantier de l'église est pratiquement englouti par d'autres bâtiments monastiques érigés à la suite de terribles inondations. Les chantiers du cloître et des dernières dépendances monastiques se prolongent du XVIe au XVIIIe siècle La tribune du chœur, la sacristie, la salle capitulaire, l'hostellerie et la maison abbatiale sont du XVIe siècle. Au XVIIe, un portique voûté est rajouté devant la façade Ouest, et les travaux du clocher commencent. Ils prennent fin au XVIIIe.

Le plan, en forme de croix latine, se plie à la typologie bénédictine. Il compte trois nefs, un transept très marqué et trois absides semi-circulaires échelonnées, l'abside centrale étant plus prononcée et volumineuse que les deux autres. La séparation entre les nefs est marquée par des arcatures gothiques sur piliers cruciformes dans la nef centrale et en plein cintre dans les allées latérales. La pierre de taille est réservée aux différentes voûtes: la croisée d'ogives des nefs et de la croisée du transept, et la voûte en plein cintre ou en cul de four des absides. L'église répond aux concepts esthétiques cisterciens: ordre, proportions, clarté, propreté et durabilité. Le résultat recherché est une architecture sans ornement, qui place les arts plastiques au second plan, sauf à certains endroits spécifiques comme les chapiteaux, les portails ou les fenêtres; aucun motif figuratif ou cycle narratif qui risque de perturber la méditation ou la prière.

L'intérieur est éclairé par deux étages de fenêtres évasées ornées d'archivoltes.

La façade principale a trois portails romans dont un plus vaste au centre. Les archivoltes en plein cintre sont ornées de motifs classiques en zigzag et de chapiteaux végétaux. Le tympan conserve des traces de peintures à la fresque qui représentent l'image de la Vierge de l'Assomption, entourée d'un chœur d'anges. Le bras Nord du transept reçoit une porte dite Porte des Morts par où l'on sortait les dépouilles des moines défunts que l'on menait au monastère.

Le cloître obéit à un tracé classiciste. C'est le plus important des Asturies. Il se dresse sur trois hauteurs datées de périodes constructives différentes: la tranche inférieure, une arcature en plein cintre est du XVIe siècle; le deuxième niveau, entouré d'arcs en anse de panier, est du XVIIe; et, daté du XVIIIe siècle, le dernier niveau est organisé par de simples linteaux sur colonnes. Au centre du cloître, une fontaine octogonale a été conservée et, sur l'un des côtés, une niche abrite une image de la Vierge de la Antigua.

icono
Santa María la Real de Valdediós
GPS:43.436405,-5.50675