Envoyer Imprimer
Valle del Nalón
Valle del Nalón
Emplacement
Valle del Nalón
Suivez-nous sur les Réseaux
43.182399,-5.344559
Caso
Ruta del Alba
Laviana
Vídeo del Valle del Nalón
    • Parc naturel de Redes et Réserve de la biosphère, à Caso et Sobrescobio.
    • Ruta del Alba, et Maison de l'Eau à Sobrescobio.
    • -Maison natale, Musée d'Armando Palacio Valdes, à Laviana.
    • Musée des Mines et de l'Industrie, à El Entrego (San Martín del Rey Aurelio).
    • Écomusée Minier Vallée de Samuño, à Langreo.
    • Musée de la Sidérurgie, à La Felguera (Langreo).
Carbonifère et minière, chevalements et musées rappellent un passé industriel et les mouvements ouvriers; la révolution technologique et le kilomètre européen de la Culture. Dans la zone supérieure, le Nalón -la plus longue rivière des Asturies- et le Parc naturel de Redes, Réserve de la biosphère, sont les contrepoints naturels.

Étroite et raide, verte et noire -verte parce qu'asturienne, et noire en l'honneur du charbon qui court dans ses veines- la Vallée du Nalón tient son nom de la rivière la plus longue et la plus historique des Asturies. Cette artère aqueuse et vitale renferme de nombreux secrets et histoires: mouvements sociaux et ouvriers, révolution industrielle et technologique, mines et sidérurgie... mais un monde rural aussi qui s'étend du Col de Tarna à la Meseta centrale des Asturies.

Dans ce monde de pureté naturelle, le voyageur va découvrir une Réserve de la biosphère: le Parc naturel de Redes, qui englobe les communes de Caso et Sobrescobio. À Caso, cette pureté est manifeste dans l'authenticité génétique des vaches Casinas et dans l'excellence d'un fromage, le Casín labélisé AOP; dans un paysage aussi, qui nous enchante à El Tiatordos ou aux Arrudos, et nous offre des moments de fraîcheur comme à la fontaine de La Nalona, source du Nalón. De méandre en méandre, la rivière mythique serpente sur cent quarante-cinq kilomètres.

Sobrescobio est le royaume du coq de bruyère, de la chasse, la faune, les rivières et les ruisseaux, les montagnes et les vallées. Lauréat du Prix au Village exemplaire -décerné par la Fondation Prince des Asturies-, riche d'une cuisine asturienne de première qualité et de hameauxtypiques comme Soto de Agues (origine de la célèbre Route del Alba [Route de l'aube]).

Laviana, doit son nom à une ancienne voie romaine et a été introduite dans le monde international de la culture par Armando Palacio Valdés et son roman 'Le Village perdu ". Son village natal, Entralgo, abrite la maison natale de l'écrivain, à proximité du pont historique de La Chalana qui a inspiré la chanson 'Chalaneru', l'un des hymnes de la Principauté après l'Asturies Patria Querida.

Les équipements culturels liés aux activités minières et industrielles sont principalement situés à San Martín del Rey Aurelio et à Langreo. Le Musée des Mines et de l'industrie est situé à l'Entrego, tout près du puits historique de San Vicente, le premier et le seul de l'histoire qui ait été auto-géré par un syndicat minier. Au milieu des chevalements et des puits, le Paysage protégé des Bassins miniers, ou le Sentier fluvial du Nalon apportent un contrepoint verdoyant à toute cette archéologie industrielle et au passé de fer, de charbon et d'acier.

Langreo, qui pendant longtemps a donné son nom à la vallée et qui est une zone plus citadine, a un passé intellectuel et professionnel glorieux. Elle n'a pas été classée en vain Kilomètre européen de la culture dans les années soixante du siècle dernier. Elle se réinvente aujourd'hui comme une zone touristique et de loisirs et, dans ce contexte, l'un de ses équipements les plus appréciés est l'Écomusée de la Vallée de Samuño, qui a été un véritable succès pour le tourisme industriel dès son ouverture. N'oublions pas le Musée de la sidérurgie, un grand classique pour les voyageurs animés par ce type d'intérêts.

Cinq communes composent la Vallée du Nalón: Caso, Langreo, Laviana, San Martín del Rey Aurelio et Sobrescobio.

Voir localisation de la région