Envoyer Imprimer
Peloño
Ponga (L'Est des Asturies)
Période de visite

Automne

Étendue
15 km2
Altitude maximale
2.012 m. à la Peña Pileñes.
Contact Adresse

Ponga:
Ayto. de Ponga.
Carretera General AS-261, s/n.
33557 San Juan de Beleño.

Téléphone +34 985 843 005
Web http://orienteastur.info/naturaleza/reserva-natural-de-pelono

  • Le Peloño se dresse dans le Sud-Est des Asturies, à proximité de la province de León. Toute sa surface est parfaitement incluse dans la commune de Ponga. La Réserve naturelle a un total de 1.507 hectares, dont la plupart relèvent des villages de San Juan, Casielles, San Ignacio et Viego.

  • Flore

    La superficie occupée par les forêts est très proche de la surface totale estimée de la Réserve. Les massifs forestiers sont toutefois entrecoupés de petites zones déboisées destinées aux pâturages, aux prairies, ou encore couvertes de buissons. La forêt de feuillus est l'élément le plus représentatif du paysage de Peloño. La couverture de hêtres réduit la lumière dans le sous-bois et impose donc une forte concurrence à d'autres espèces telles que les petits groupes de chênes. Les buissons de genévrier commun poussent en haute montagne, où l'on trouve du raisin d'ours dans les roches calcaires, des bruyères et des myrtilles sur les substrats siliceux.

    Faune

    Tous les éléments qui font la richesse faunistique de la montagne centre-orientale sont manifestes dans cet espace. La présence de l'ours, par exemple, a été constatée à Peloño et alentours, limite de son aire de répartition dans l'ouest. Les groupes de chamois sont également nombreux, tout comme les loups. L'existence de massifs arborés relativement étendus favorise la présence du grand tétras, qui a un peuplement assez intéressant au Mont Peloño. Le reste des oiseaux, reptiles et amphibiens, sont présents sous des espèces diverses, et leur permanence est favorisée par la qualité de la conservation des habitats.

La Réserve naturelle partielle de Peloño compte parmi les espaces forestiers les plus emblématiques des Asturies.

À l'automne, la richesse luxuriante du massif boisé et les couleurs de ses espèces indigènes offrent un spectacle chromatique saisissant.

Ses limites épousent pratiquement celles du bassin de réception de La Canalina, et le sommet de Peña Pileñes en est le point culminant (2.012 m.), l'altitude minimum étant de 900 m, au niveau du défilé qui précède la confluence du ruisseau précité avec la rivière Mojizo. Au sol, deux unités lithologiques se superposent: une première, massive et résistante, de quartzites et de calcaires de montagne, et une seconde, constituée de matériaux du type ardoises. Cette combinaison donne lieu à des structures chevauchantes qui se reproduisent dans tout le secteur. Comme dans le reste de la Cordillère, ses cirques et petites moraines portent l'empreinte des modélisations glacières.

Malgré ses dimensions modestes, elle recèle, à chaque détour, une surprise; La Majada d'Arcenorio et sa chapelle de Notre-Dame par exemple, ou le très impressionnant Peña Ten.

icono
Peloño
GPS:+43.198338,-5.213286