Envoyer Imprimer
L'âme américaine à Ribadesella, Llanes et Colombres
Km 0
Km 0
L'âme américaine à Ribadesella, Llanes et Colombres (L'Est des Asturies)
222 kms
Voiture 5 jours
Tracé du circuit
Si tout l'Est des Asturies a connu une forte influence ''Indiana' [propre aux Asturiens partis chercher fortune en Amérique latine au début du XXe], Ribadesella, Llanes ou Colombres sont les villes où elle est le plus évidente.
Sommaire L'âme américaine à Ribadesella, Llanes et Colombres

Les trois communes côtières de l'Est des Asturies ont leur chef-lieu administratif dans des villes de toute beauté, très profondément marquées par l'argent et l'architecture que les émigrants partis faire fortune en Amérique avaient rapportés au pays. Ces 'Indianos' qui, très souvent, revenaient aux vacances d'été, ont laissé leur empreinte dans les principaux bâtiments de Ribadesella, Colombres et Llanes ainsi que dans tous les villages alentour.

15,1 kms
Jour 1 Ribadesella - Cuevas del Agua - Ribadesella

Jour 1: Ribadesella se développe autour de la Ría, l'estuaire dans lequel débouche la rivière Sella. Une longue promenade sur la plage, le port, la chapelle de la Guía et la ville historique nous en dévoile le caractère seigneurial. Cette incursion première nous permet de découvrir les premiers palais d'Indianos, à proximité de la plage de Santa María, et le Musée du Territoire de Ribadesella aménagé dans une ancienne école indiana de 1900. À proximité du port, six peintures murales en céramique reproduisent les vignettes du dessinateur Antonio Mingote qui retracent l'histoire de la commune. Il est intéressant d'aller jusqu'à la vieille ville en passant par La Travesía Oscura et les vieux bâtiments comme la Maison de la Cueva et le Palais de la Famille Cutre. De l'autre côté de la Ría, la Grotte de Tito Bustillo est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Les visites, en nombre très limité, doivent être concertées à l'avance. En tout état de cause, le Centre d'Art Rupestre présente de manière très vivante ce patrimoine millénaire. Nous pouvons aussi aller voir la grotte dite Cuevona de Cuevas, à 4 kilomètres de Tito Bustillo. Le passage à travers la grotte est le seul accès au village.

16,5 kms
Jour 2 Ribadesella - Playa de Vega - Ribadesella

Jour 2: Aux alentours de Ribadesella, de nombreuses activités peuvent être envisagées, de l'équitation au surf, en passant par le VTT ou le canoë-kayak sur la Sella, à moins que nous ne préférions la randonnée. La Route de Cuerres, longue de 7 kilomètres, part de la ville. Elle nous découvre la ría de Guadamía et permet de rejoindre le Chemin de Saint Jacques. Nous pouvons compléter cet itinéraire par la Route de Los Molinos. Celle-ci est circulaire, longue de presque 9 kilomètres, et compte une ascension facultative au Pico Moru. Une balade en voiture jusqu'à la plage de Vega, par la N-632 jusqu'à la déviation vers la plage, 2 km après San Esteban de Leces, est toujours agréable. Cette étendue de sable, l'une des plus importantes des Asturies, et le cadre environnant d'Entrepeñes, ont été déclarés Monument naturel.

72,3 kms
Jour 3 Ribadesella - Llanes

Jour 3: Après Ribadesella, Llanes. Sur cette commune, nous allons suivre un itinéraire parfaitement carrossable : la Ruta Indiana. Le circuit traverse une série de villages et relie entre eux les principaux exemples de constructions 'indianas', érigées par des Asturiens partis faire fortune en Amérique. La plupart des palais sont privés et ne peuvent être vus que de l'extérieur. Nous quittons donc Ribadesella par la AS-263 et commençons notre périple à Nueva dont l'attrait réside dans son ensemble architectural. Continuons vers Naves et sa très jolie place. À Balmori, outre le Chalet de la veuve de Bartolomé González, la fontaine est, elle aussi, 'indiana' . tout comme le Musée Ethnographique de Porrúa qui est une donation au village. À La Pereda, nous avons rendez-vous avec la chapelle, la piste de jeu de boules et la très belle châtaigneraie. Vidiago conserve une ancienne école et de belles demeures singularisées par des lucarnes modernistes. À Pendueles, ce sont la Casona de Verines et les Palais de Santa Engracia et de Mendoza Cortina. La Borbolla a une très jolie place, et de belles demeures.  Mettons le cap sur Llanes. Nous traversons La Arquera dont le bâtiment principal est l'école. Prenons la déviation de Poo où nous découvrons la Maison de la Jabariega (moderniste, 1905), le Chalet de Concha Garaña, l'église, la piste de jeu de boules et le Casino. Nous terminons la journée à Llanes.

24,2 kms
Jour 4 Llanes - Playa de Toró

Jour 4: Le quatrième jour, nous suggérons de garer la voiture et de parcourir la ville de Llanes à pied. L'ensemble historique et artistique du centre-ville compte une muraille médiévale et une multitude d'exemples d'architecture civile et religieuse. En dehors du centre historique au sens strict, nous trouvons des bâtiments 'indianos' comme La Casa de los Leones, Villa Concepcion, le Palais de la Marquise d'Argüelles, Villa Parres ou la Maison de la famille Junco, le casino, l'Avenue de La Paz ... Près du port, les immenses 'Cubes de la mémoire' du sculpteur basque Agustín Ibarrola. Le sentier côtier permet de quitter la zone urbaine et de rejoindre, en moins d'une heure à pied, la plage de Toró.

23,8 kms
Jour 5 Llanes - Colombres - Bustio

Jour 5: La commune de Ribadedeva regroupe les dernières demeures 'indianas' des Asturies orientales. Cette forte concentration architecturale a valu à son chef-lieu d'être classé Bien d'intérêt culturel (BIC) en Août 2013. Le bâtiment le plus connu est sans nul doute la Quinta Guadalupe, siège des Archives d'Indianos . mais le cimetière, la place et l'Hôtel de ville méritent également d'être visités. La ville de Villanueva contient des exemples de ce type d'architecture. Nous ne devrions pas quitter la commune sans avoir visité la plage de La Franca, la grotte d'El Pinal, Patrimoine mondial de l'UNESCO, et le port de Bustio, le plus oriental de toute la région.