Envoyer Imprimer
Sur les routes de la Sierra du Sueve et du Parc naturel de Ponga
Km 0
Km 0
Sur les routes de la Sierra du Sueve et du Parc naturel de Ponga (L'Est des Asturies)
50 kms
Voiture 5 jours
Tracé du circuit
Sous la protection du grand ensemble paysager que sont les 'Picos de Europa', d'autres montagnes de l'Est asturien sont out aussi séduisantes. C'est le cas par exemple de la Sierra du Sueve ou du Parc Naturel de Ponga.
Sommaire Sur les routes de la Sierra du Sueve et du Parc naturel de Ponga

'Picos' est sans nul doute la cordillère asturienne la plus connue. Or, dans son ombre, à proximité des contreforts de cette Réserve de biosphère, se dressent d'autres montagnes d'une grande valeur écologique et paysagère qui bénéficient aussi d'une formule de protection ou d'une autre. Des communes comme celles de Ponga, Parres, Caravia et Piloña se sont développées sous leur influence.

21,4 kms
Jour 1 San Juan de Beleño - Taranes - Mestas

Jour 1: Le territoire le plus au Sud est celui de Ponga, avec son Parc naturel, qui sert de frontière aux Pics d'Europe. La nature, des fromages de grande qualité, et des sources thermales, sont ses trois principaux atouts. L'on accède à la commune par deux voies différentes : la N-634 puis la AS-339 prise à la hauteur de Sevares . ou la N-625 depuis Cangas de Onis. Le chef-lieu de la commune est un petit village rural appelé San Juan de Beleño. Tous les villages de la commune de Ponga sont renommés pour leur fromage de Los Beyos, une variété très prisée faite à base de lait de chèvre, de brebis ou de vache. Tout autour, il y a des dizaines de sentiers à explorer. L'itinéraire le mieux connu est sans doute celui de la forêt de Peloño, une grande hêtraie que traverse un chemin de 24 km. Mais il existe d'autres options : la route du Tiatordos par exemple, 16 km au départ de Taranes et environ 7 heures de marche . ou encore la Senda del Cartero (le Sentier du Facteur) dont la variante courte est d'environ 4 kilomètres pour 3 heures de marche car le chemin caillouteux est mal défini. Un peu plus bas, les eaux thermales de Mestas sont un reconstituant excellent après une journée de montagne.

41,6 kms
Jour 2 Mestas - Alto de la Llama

Jour 2: Sur le chemin du retour à Piloña par la AS-339, nous pouvons faire une halte à Villamayor dont l'église de Santa Maria, une église romane, était rattachée à un couvent bénédictin aujourd'hui disparu. Nous pouvons ensuite faire un détour vers la Sierra du Sueve, habitat naturel des chevaux Asturcons. La AS-259 nous y mène . elle part de la N-634, à la sortie de Villamayor. Si nous sommes dans le secteur le troisième samedi du mois d'Août, nous aurons le bonheur d'assister à la Fête de l'Asturcón, dans la prairie d'Espineres. Si notre voyage a lieu à un autre moment de l'année, une multitude de routes nous permettront de découvrir les alentours et, peut-être même, d'apercevoir des exemplaires de ces chevaux sauvages. Citons deux options : la première part d'El Alto de La Llama et débouche sur la prairie d'Espineres . la seconde va de Miyares au Pic Ordiyón.

27,8 kms
Jour 3 Alto de la Llama - Arriondas

Jour 3: La Sierra du Sueve se prolonge vers la commune de Parres, dont la capitale, Arriondas, est mondialement connue parce qu'on y donne le départ de la Descente Internationale de la Sella, populairement connue sous le nom de Fête des Pirogues. Avant d'arriver, à 6 kilomètres à peine d'Arriondas par la PR-3, nous trouvons le village de Llames de Parres dont l'église de San Martín de Escoto est un monument historique et artistique du XVIe siècle. La visite à Arriondas est complète si nous louons un kayak pour nous élancer dans le sillage des professionnels. Une multitude d'entreprises de tourisme actif et sports d'aventure proposent cette activité. En plus du canoë-kayak, nous pourrons pratiquer la spéléologie, le paintball, les routes en quad, à cheval, en VTT... Une autre alternative est de suivre l'un des itinéraires qui évoluent près du Sueve, comme celui des Majadas du Sud (les prairies et bergeries des transhumants).

26,5 kms
Jour 4 Arriondas - Prado

Jour 4: La AS-260 part d'Arriondas et débouche sur la mer après avoir traversé El Fito. En son sommet, un belvédère dont l'architecture est pour le moins singulière, offre un point de vue privilégié sur le centre des Asturies, la mer et les montagnes. Une aire loisirs y a été aménagée. Pour ceux qui ont envie de marcher, le Pico Pienzu s'élève à 1.161 mètres d'altitude. C'est le point culminant du Sueve. En partant d'El Fito, la promenade dure environ trois heures et demie. De l'autre côté de la montagne, en bas de la AS-260, nous arrivons à Caravia. La commune compte deux belles plages, El Arenal de Morís, et La Espasa, fréquentée par les surfeurs et les cerfs-volistes qui y organisent tous les ans leur festival. Elles sont reliées entre elles par un joli sentier côtier. Le chef-lieu de la commune, Prado, et le village de Carrales ont chacun leur église : Nuestra Señora de la Consolación, XVIIIe siècle, et Santiago de Caravia, XVIIe siècle, respectivement. Cette zone est typiquement 'Indiana' et a donc de nombreux exemples de l'architecture propre aux Asturiens partis faire fortune en Amérique latine au début du XXe. Ce sont toutefois des propriétés privées qui ne peuvent être visitées. Citons par exemple la Maison des Frères Prieto, Villa Concha, Villa Rosario ou la Casona de González-Cutre.

7,26 kms
Jour 5 Prado - Colunga

Jour 5: Les deux dernières options qui mènent au Sueve sont les villes de Colunga et Ribadesella. À Colunga, un Centre d'interprétation du relief environnant a été aménagé dans l'ancienne école de Gobiendes. Les spécificités de la Sierra y sont expliquées, (la montagne asturienne la plus élevée qui se trouve si près de la mer), ainsi que sa flore, sa faune, et les options de randonnée à pied, à vélo, à cheval, ou en voiture, au départ de Parres, Colunga, Caravia ou Ribasedella.