Envoyer Imprimer
Le cidre, la boisson promue par Strabon
Km 0
Km 0
Le cidre, la boisson promue par Strabon (L'Est des Asturies)
47 kms
Voiture 5 jours
Tracé du circuit
Au Ier siècle ap. JC Strabon, le géographe, voyageur et écrivain grec cite le Zythos dans un livre sur la Péninsule Ibérique. C'est probablement le premier antécédent de l'actuel cidre asturien.
Sommaire Le cidre, la boisson promue par Strabon

Au Ier siècle ap. JC, Strabon, le géographe, voyageur et écrivain grec, cite le zythos dans un livre sur la Péninsule Ibérique. C'est probablement le premier antécédent de l'actuel cidre asturien. Les historiens sont pourtant convaincus que Strabon n'a jamais mis le pied dans la région et qu'il a compilé d'autres sources. Il n'aurait par conséquent, jamais goûté au Zythos. C'est exactement ce que ne doit pas faire le voyageur qui arrive au Pays du Cidre.

5,24 kms
Jour 1 Nava - Nava

Jour 1: Nava et son musée du cidre sont notre point de départ. L'équipement, situé dans le centre-ville, permet de suivre chronologiquement le cycle de production du cidre, de la collecte de la pomme, à la traditionnelle 'Espicha' où l'on perce le tonneau pour goûter la production de l'année, en chantant des 'tonadas', et en mangeant les produits du terroir. L'exposition compte des installations interactives. Au terme de la visite, faisons une promenade en ville pour jouir du spectacle des cidreries et des anciens pressoirs, de l'église de San Bartolomé et de l'Hôtel de Ville, situés sur la place centrale. Nava se développe à l'ombre de Peña Mayor. Cette montagne est accessible par la route qui grimpe à Piloñeta. La dernière partie est une piste escarpée qui mène à des prairies. Une fois là, la vue est saisissante sur l'ensemble de la zone centrale des Asturies.

51,5 kms
Jour 2 Nava - Martimporra - Sariego - Nava

Jour 2: Les Foces (les gorges) de la rivière Pendón, sont au menu de notre deuxième journée. L'itinéraire démarre à proximité de Fuensanta, à moins de 4 kilomètres de Nava par la NA-1. Tout près du point de départ, nous découvrons la demeure-palais Fuerte de la Ferrería, une propriété privée datant du XIVe siècle qui a été classée Monument historico-artistique. L'itinéraire des Foces est long de 10 kilomètres et nécessite trois heures et demie de temps.  En rentrant vers la ville, nous avons encore le temps de participer à une visite guidée de 'llagar' (pressoir à cidre), ou d'aller à Martimporra, chef-lieu de Bimenes, par la AS-251 pour y voir le Palais du marquis de Casa Estrada. De là, poursuivons jusqu'à Sariego et ses belles églises romanes de Santa Maria de Narzana et de Santiago El Mayor. Deux très beaux bâtiments religieux qui se dressent dans des lieus isolés. La AS-357 qui mène à Sariego nous découvre une vaste région rurale. Pour rentrer à Nava, nous pouvons emprunter la A-8 et la N-634.

28,8 kms
Jour 3 Nava - Villaviciosa

Jour 3: De Nava à Villaviciosa par la AS-335 en passant par Cabranes: deux centres névralgiques du cidre. Sur la commune de Cabranes, et plus précisément dans le village de Piñera, nous trouvons la Maison-Musée de la Céramique populaire asturienne (sur rendez-vous). Visitons ensuite Torazu, Lauréat du Prix au Village exemplaire des Asturies en 2008, et remontons dans le temps au Musée de l'école rurale de Viñón. Une fois à Villaviciosa, une promenade programmée permet de découvrir le jardin de La Ballina, les restes d'une muraille médiévale, la maison de José Caveda y Nava, les halles du marché, la Maison-palais des Valdés, et le théâtre Riera récemment rénové. Dans cette commune, des visites guidées de pommeraies et de pressoirs permettent de tester la qualité de la dernière récolte.

49 kms
Jour 4 Villaviciosa - Argüero - Villaviciosa

Jour 4: Au Sud de Villaviciosa, le village de Valdedios recèle, en pleine campagne, un monastère et une église préromane d'une valeur incalculable. Cela peut donner lieu à une belle escapade. Sur le chemin de retour à la côte, nous faisons une halte au Centre d'interprétation de la Ria de Villaviciosa, où la richesse écologique de cette réserve naturelle partielle nous est expliquée. (N'est ouvert tous les jours que pendant l'été). Plus près de la côte, sur la route AS-256 qui mène à Gijon, nous trouvons le village d'Argüero et son écomusée de l'Asturcón, une race asturienne de petit cheval rustique. Cet équipement a été aménagé dans un hameau rural qui compte aussi un centre d'élevage. En rentrant sur Villaviciosa, il nous reste encore des cidreries traditionnelles et des pressoirs à découvrir. nous pouvons aussi faire une halte à Tazones et dans le port d'El Puntal pour y louer un kayak. Si le temps le permet, la plage de Rodiles mérite un détour.

30 kms
Jour 5 Villaviciosa - Colunga

Jour 5: Pour mettre un terme à notre séjour dans ce Pays, il nous faut découvrir Colunga, la commune la plus orientale du Pays du cidre. Contemplons la mer et arrêtons-nous dans les montagnes. Le Musée du Jurassique, situé entre Colunga, le chef-lieu, et Lastres, est une installation contemporaine et moderne qui nous renvoie à la préhistoire. Le design très singulier du bâtiment simule l'empreinte d'un dinosaure. Il est perché sur un petit plateau au-dessus de la mer et dispose d'une aire de jeux pour enfants. À proximité, la plage de La Griega, donne le départ à un itinéraire ponctué d'empreintes fossilisées de dinosaures. La montagne se manifeste dans la Sierra del Sueve, dont le Centre d'interprétation se trouve à Gobiendes et qui propose des randonnées à pied dans ce très bel espace naturel. C'est aussi l'occasion de visiter l'église préromane de Santiago de Gobiendes. Différents itinéraires guidés sillonnent cet espace de pure nature. Parmi ceux-ci, la route du Picu Pienzu, point culminant de la Sierra, avec ses 1.161 mètres.