Envoyer Imprimer
Viticulture héroïque dans une Réserve de biosphère
Km 0
Km 0
Viticulture héroïque dans une Réserve de biosphère (L'Ouest des Asturies)
117 kms
Voiture 5 jours
Tracé du circuit
Des vignobles plantés sur les terrasses gagnées à la montagne, des cavernes creusées à la recherche d'or et de charbon, les chênaies les plus étendues d'Europe
Sommaire Viticulture héroïque dans une Réserve de biosphère

Des vignobles plantés sur les terrasses gagnées à la montagne, des cavernes creusées à la recherche d'or et de charbon, les chênaies les plus étendues d'Europe... le Sud-Ouest des Asturies est un territoire singulier qui vit à l'ombre des premiers contreforts de la Cordillère cantabrique.

25,7 kms
Jour 1 Cangas del Narcea - Cangas del Narcea

Jour 1: Cangas del Narcea est le chef-lieu de la commune à qui elle donne son nom, et la capitale du vin du Sud-ouest. Dans ses rues, notre voyageur va découvrir un passé médiéval, la fierté des ''Indianos' (Asturiens partis chercher fortune en Amérique latine au début du XXe) et un musée présentant la production vinicole locale. Une promenade dans le centre-ville nous mène à l'église de Santa María Magdalena, aux palais d'Omaña et Pambley (le bâtiment le plus ancien du lieu), à la chapelle du Carmen et au pont romain. À cinq minutes de Cangas, à Corias, un monastère fondé en 1022 et déclaré monument historico-artistique, vient d'être restauré et transformé en Parador National. L'arrière du bâtiment abrite la Maison du Parc Naturel de Fuentes del Narcea, Degaña et Ibias. C'est un passage clé pour nous familiariser avec l'entourage. À quelques kilomètres de là, nous trouvons le Sanctuaire de La Vierge de l'Acebo, patronne des bergers de la transhumance, les ' Vaqueiros de Alzada'. Sur le retour à Cangas, une autre pause essentielle : le Musée du vin. Cet équipement a été construit dans le quartier de Santiso, à la sortie du village, en direction de Leitariegos où nous trouvons quelques caves.

23,5 kms
Jour 2 Cangas del Narcea - Muniellos

Jour 2: La Réserve Naturelle Intégrale de Muniellos - déclarée Réserve de biosphère par l'UNESCO - offre un paysage unique. Le voyageur peut commencer la journée par le Centre d'interprétation situé à quelques kilomètres de l'accès à la zone protégée. Une excursion dans la Réserve - et y traverser la plus grande chênaie d'Espagne et l'habitat naturel de l'ours brun cantabrique - nécessite une autorisation de la Principauté des Asturies qui a plafonné le nombre des visites par jour. Il est conseillé de demander cette autorisation le plus longtemps à l'avance. L'itinéraire circulaire qui parcourt Muniellos est long de 20 kilomètres, et dure environ 7 heures. Une autre route envisageable, plus courte, est la route de la rivière, longue de 14 kilomètres. Et pour les voyageurs n'ayant pas obtenu l'autorisation, ou pour ceux qui veulent un circuit plus rapide (9 km) l'alternative est l'itinéraire de la Forêt de Moal qui commence dans le village de Moal, quelques kilomètres avant le Centre d'interprétation. Le belvédère de Montecín que nous trouvons sur notre route, offre un point de vue inégalable sur Muniellos.

48,9 kms
Jour 3 Cangas del Narcea - Degaña

Jour 3: Continuons à avancer vers le Sud par la AS-15, et pénétrons dans la commune de Degaña. Degaña est le nom de la commune et de son chef-lieu. La zone inférieure du village est la plus ancienne : les quartiers de La Veiga, Entrerríos et El Corral, avec leurs bâtiments de plain-pied typiques et une grande porte pour le bétail. La partie supérieure est plus récente mais garde une église du XIVe siècle, l'église de Santiago (Saint Jacques). Cerredo, à 10 minutes de Degaña, est une ville minière connue pour ses vestiges archéologiques industriels et l'église de Santa María, du XIVe siècle. L'Ensemble ethnographique de 'Casa Florencio', dans le quartier de La Costapina, témoigne de l'architecture populaire de la région. El Corralín et El Rebollar sont deux autres villages intéressants, où nous trouvons des traces d'une exploitation aurifère romaine. Ils appartiennent tous deux au Pays des 'Cunqueiros', les artisans qui fabriquaient de la vaisselle et des ustensiles en bois.

41,2 kms
Jour 4 Degaña - San Antolín de Ibias

Jour 4: San Antolin de Ibias, à 51 km Degaña par la AS-215 et la AS-212. La ville est connue pour son église du XIe siècle et son Centre d'interprétation de la 'Palloza' (construction typique de la zone). C'est de la Place de la Mairie que part, précisément, la Route des Pallozas de Santiso longue de 14 km (5 heures de marche). La randonnée va nous permettre de découvrir des pallozas bien sûr, mais aussi des 'hórreos', ces greniers à grain sur pilotis et aux toits de chaume, et des routes ombragées par les treilles de vigne qui, comme des pergolas, dessinent des paysages uniques.

64,3 kms
Jour 5 San Antolín de Ibias - Besullo

Jour 5: Le retour d'Ibias à Cangas del Narcea peut se faire, cette fois-ci, par le 'Pozo de las Mujeres Muertas' (le puits des femmes mortes), un col qui nous élèvera à plus de mille mètres d'altitude, vers un panorama unique sur le Sud-ouest de la région. L'excursion dure une heure et quart. Ravitaillement à Cangas... et nous reprenons la route vers Besullo, un village situé à une demi-heure par la CN-1. C'est là qu'est né l'écrivain Alejandro Casona, et que se trouve le Centre d'interprétation de son œuvre. Pays de forgerons, le 'Mazo' d'Abaxu est un bon exemple de cette activité.