Rechercher

Nous sommes sans aucun doute une région omnivore, mais également passionnée par la viande. Nos deux animauxvedettes sont le veau et le porc. Par où commencer ?

Par la taille ? Alors commençons par la vache. Par le nombre ? Idem : il existe plus de 300 000 têtes de bétail bovin dans la région. Il existe de nombreuses vaches à lait, mais la plupart sont aujourd'hui élevées pour leur viande. Une grande partie d'entre elles sont protégées par l'IGP Ternera Asturiana et leur rôle ne s'arrête pas à l'élaboration des cachopos. Des joues au vin de Cangas au ragoût aux pommes de terre, vous n'aurez que l'embarras du choix !

Viande régie

Deux races sont clairement prédominantes : l'asturienne des vallées et l'asturienne de la montagne. Toutes deux donnent une viande très tendre, juteuse et unique.

Vaches à Somiedo
Il existe cependant d'autres races autochtones d'autres animaux. Dans certains villages, vous trouverez, en plus des pitos de caleya rondelets, la pita tinta, une poule aux plumes bicolores, vivace, de plus en plus à la mode dans certains restaurants. Elle est doublement bénéfique : sa viande est délicieuse et c'est une grande pondeuse. En regardant en direction de la montagne, vous apercevrez peut-être une oveya xalda, qui permet d'élaborer de succulents ragoûts.
Pita pinta
L'autre grand emblême de la région, qui fournit la matière première pour les chorizos et boudins, est bien évidemment le porc, dont il existe également une race autocthone, le gochu asturcelta, de plus en plus utilisé après avoir survécu à un risque d'extinction.


Sa viande possède une graisse infiltrée très intéressante qui lui apporte une délicieuse saveur.

Gochu asturcelta

Le bon cachopo

Si vous n'avez jamais goûté de cachopo, c'est peut-être par manque de courage, car on raconte que seuls les plus courageux sont capables d'avaler ces énormes steaks panés. Mais n'ayez crainte, ce n'est pas si dur. Selon la tradition, il s'agit d'un plat à partager, même s'il est vrai qu'il en existe de plus en plus de taille réduite, individuels ; par conséquent, renseignez-vous en le demandant afin d'éviter les surprises ! Le cachopo traditionnel est composé de deux steaks de veau asturien, prélevé de préférence aux hanches, de bavette, de jambon serrano ou ibérique et de tranches de fromage asturien pas trop fort (les fromages d'Oscos et de Vidiago sont idéaux). Il est pané à la farine, à l'oeuf et à la chapelure, frit à l'huile... et voilà, votre cachopo est prêt ! Veillez à ce que l'huile soit très chaude et propre et n'ait pas le goût d'autres aliments, et à ne pas trop cuire les steaks ; l'idéal est qu'ils restent rosés à l'intérieur.

Cachopo
Picadillo
Nous l'utilisons dans tellement de recettes que nous n'en finirions jamais ; ainsi, pour résumer, sachez que nous l'utilisons dans l'élaboration des mets suivants : chosco, picadillo, saucisse (typique d'Avilés), moscancia (similaire au boudin, mais au suif de veau ou d'agneau), sabadiego (chorizo à l'âme de boudin originaire de Noreña), emberzao (variante du boudin mélangé à de la farine de maïs et enveloppé dans une feuille de chou), butiellu (saucisson de côtelette à l'os), andoya (élaborée à base d'échine entière ou de tête), xuan (boudin au potiron), et nous pourrions continuer : fariñón de Candás, pantruque, probe, bolla, boronchu... Vous ne saurez plus où donner de la tête.
Surlonge

Garantie de qualité, veau asturien et Chosco de Tineo

L'Indication Géographique Protégée Ternera Asturiana, qui vient de fêter son quinzième anniversaire, est parvenue à doter son label de qualité d'un prestige admirable. Sa viande est prisée dans les meilleures boucheries des principales villes du pays. Un véritable veau asturien doit être né dans la région, appartenir au club des races élues (asturienne des vallées ou asturienne de la montagne) et être âgé de 12 à 18 mois ; une de ses caractéristiques morphologiques très concrètes est un goût succulent, la grande vertu de cette viande se trouvant dans sa texture et sa tendresse. Il s'agit de vaches jeunes, peu grasses et donc très saines.

Le Chosco de Tineo est notre secret le mieux gardé, un produit issu du porc contenant au moins 15 % de langue et beaucoup de tête. Il est habituellement consommé frais ou cuit, toujours assaisonné au piment rouge.

Chosco de Tineo

Recettes

Subir arriba