Rechercher

Un vin encore assez méconnu dans le vaste panorama vinicole espagnol, en raison tant de la faible quantité de raisin traîté dans la région, que du petit nombre de caves existant. Il est cependant important de rappeler que les communes du sud-ouest asturien sont liées au vin depuis plus de dix siècles.

Une seule donnée anecdotique suffit à prouver cet enracinement et cette tradition : les villages où sont plantées des vignes de nos jours correspondent presqu'entièrement aux endroits où était élaboré le vin au Moyen Âge.

Raisins noirs
Vignoble

Les abbés du monastère de Corias, Juan II et Pedro II, avaient déjà joué un rôle important en introduisant le raisin dans leurs domaines, et en commençant à produire du vin.

Visitez une cave

L'oeno-tourisme est indéniablement à la mode et est de plus en plus perceptible aux Asturies, mais vous ne trouverez pas ici de grands bâtiments ou de milliers de fûts au repos. Les caves asturiennes sont petites, artisanales, et nous pourrions l'affirmer sans trop exagérer, souvent familiales. Le terrain escarpé de la région surprend toujours le visiteur, qui se laisse également séduire par l'originalité des vins. Vous pourrez vous promener dans les vignes, connaître le processus d'élaboration, découvrir les variétés autochtones, observer le parc des fûts et même déguster les vins des différentes caves.

Intérieur d'une cave
Le vin de Cangas a reçu de nombreuses récompenses tout au long de son histoire, et vit aujourd'hui une époque de splendeur, avec une professionnalisation et un soin des vignes que l'on n'observait plus de cette façon depuis des décennies, lorsque régnait la consommation privée et locale. L'époque où existaient 6000 hectares dans la région est bien révolue ; cette surface a aujourd'hui fortement diminué, mais le futur s'annonce truffé d'opportunité et de succès.
Verre de vin
Pourquoi ? Parce que les atouts de cette région sont nombreux : elle dispose de variétés autochtones telles que le raisin blanc albarín (à ne pas confondre avec l'albariño, dont les caractéristiques sont bien différentes), ainsi que les raisins noirs carrasquín, albarín negro ou encore verdejo negro. Ajoutez à cela les changements climatiques actuels, dans des communes déjà habituellement ensoleillées, et vous obtiendrez un stade de maturation du raisin idéal.
Vignoble

Le paysage est abrupt, montagneux, truffé de flancs inclinés à plus de 30 degrés. Imaginez-y la vendange, réservée aux plus courageux : une « viticulture héroïque ».

Neuf caves à vin siègent actuellement aux Asturies, dans les communes de Cangas del Narcea, Degaña, Ibias et Siero. Cinq d'entre elles bénéficient de l'Appellation d'Origine, trois se trouvent dans le même secteur mais suivent leur propre chemin, et une dernière élabore des vins noirs pointus au centre des Asturies, concrètement dans la commune de Siero. De nouveaux projets voient le jour et confirment ce phénomène d'attirance envers les vignes asturiennes ; les prochaines années devraient voir apparaître des crûs qui vaudront le détour.
Vignoble

A.O. Cangas, un véritable succès

Un objectif auquel très peu croyaient a finalement été atteint : les vins de Cangas disposent de leur propre contre-étiquette qui les permet de se différencier, de reconnaître un territoire vinicole historique et de se présenter avec fierté devant la concurrence du marché national. Le vin de Cangas a beaucoup changé au cours des vingt dernières années et s'améliore à chaque millésime, en soignant de mieux en mieux chaque pied de vigne et en recherchant des vins plus équilibrés, idéaux pour accompagner la gastronomie asturienne. Il existe aujourd'hui cinq caves d'élaboration et plus de cinquante viticulteurs bénéficiant de cette marque de qualité, approuvée par l'Union Européenne en 2014 et comptant environ 100 000 litres.

Vin AOC Cangas

Visitez des caves

Subir arriba