Envoyer Imprimer
Candás
Candás (Carreño)
Contact Adresse
C/Braulio Busto, 2 (Bajos del Ayuntamiento Viejo), 33430
Téléphone
985 884 888
Email turismo@ayto-carreno.es Web www.ayto-carreno.es
    • Le port et le quai.
    • Promenade de bord de mer.
    • Phare.
    • Musée Antón.
  • Prendre la Voie rapide A-8 puis la N-634

    • Puerto de Candás
    • +34 985 870 297 / +34 696 022 412
    • cncuatrovientos@gmail.com
    • Ch9
    • 5º45"5""W,43º35"3""N
    • Nombres d'anneaux permanents: 200
    • Longueur maximale: 14 m
    • Carburant: Diesel / Sans plomb
    • Tirant d'eau Embouchure: 3 m
    • Tirant d'eau Bassin: 3m
    • Largeur Embouchure: 65m
    • Mouillages sur bouée: 25 m
    • Arrivée d'eau au ponton
    • Électricité au ponton
    • Club de voile
Candás, la tradition baleinière

La localité de Candás, capitale de la commune de Carreño, devient très importante dès le Moyen-Âge, en raison de son activité maritime et commerciale déjà bien développée à l'époque.
Candás a su préserver au fil du temps sa forte identité cantabrique qui est mise en relief dans le cadre des fêtes comme le Festival de la Sardine, à l'occasion duquel tout le village porte une tenue de marin unique dans les Asturies et où tout l'entourage est parfumé de l'odeur intense des milliers de sardines grillées que l'on déguste pendant ces jours, un mets exquis préparé à Candás comme nulle part ailleurs.

En ce qui concerne la gastronomie, ce village est aussi renommé pour ses fameuses gourmandises comme les marañuelas.
Il est aussi connu pour son dévouement historique au « Saint Christ », qui se traduit par la tenue d'une fête très populaire au mois de septembre.

En outre, Candás se distingue par sa longue tradition de la conserverie dont il reste encore des vestiges intéressants et il jouit aussi du privilège de se trouver juste à côté de Perlora qui était, il y a des siècles, le deuxième port baleinier le plus important au monde, avec sa crique et l'île d'Entrellusa.
En raison de son emplacement particulier, de son orographie marine, de son Histoire et de sa Préhistoire, Candás constitue un port du Nord des plus typiques, où l'on palpe encore la tradition baleinière.

C'est pourquoi il est toujours intéressant de visiter le port, autrefois l'un des plus emblématiques de la mer Cantabrique De même, le front de mer, le phare ou le Centre de sculpture Mueso Antón, avec des œuvres d'Antonio Rodríguez García, sont des visites incontournables. N'oubliez pas de parcourir les routes « clarinianas », une expérience touristique et littéraire autour de l'œuvre du fameux écrivain Leopldo Alas, dit « Clarín », et de visiter le monument « El pleito de los delfines » (le procès des dauphins), emblème de l'un des événements les plus curieux s'étant déroulé dans cette localité : au XVIIe siècle, les pêcheurs locaux s'opposèrent aux dauphins et aux globicéphales qui rôdaient autour de la côte, les accusant d'être responsables de la diminution de la quantité de poissons pêchés. Comme ceux-ci ne se présentèrent pas au procès, un notaire partit en mer leur exposer le jugement qui les expulsait et, curieusement, ils disparurent.
Visitez également l'exposition sur l'industrie de la conserverie. Et ne manquez pas le festival de Bandas de Gaitas (groupes de joueurs de cornemuse) qui a lieu en juillet.

icono
Candás
GPS:43.590465,-5.761752