• Español
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portugués
Retrouvez le paradis

Tourisme actif.
Vivez le sport aux Asturies


Le tourisme actif et sportif est une modalité réglementée et organisée afin d'en profiter en toute sécurité. Outre les espaces naturels singuliers, de nombreuses installations viennent compléter l'offre afin de proposer des activités pour tous les goûts et niveaux physiques.

Les ressources sont presque infinies, à l'image de la nature asturienne. Un vaste réseau de sentiers de grande et petite randonnée (GR et PR) sillonne les Réserves de Biosphère reconnues par l'UNESCO, le parc national et les parcs et monuments naturels ainsi que le littoral.
Mountain bike (VTT) aux Asturies

Nous vous recommandons...

Ne manquez pas...
  • Descentes en kayak sur les rivières Sella, Nalón et Navia.
  • Sentier du Cares.
  • Ascension du Picu Urriellu.
  • Randonnée cycliste sur les voies vertes : Senda del Oso, Turón et Eo.
  • Surf à Frexulfe, Xagó, Peñarronda...
  • Stations de ski : Valgrande-Pajares et Fuentes de Invierno.

Toutes ces scènes composent un univers de possibilités. Les randonneurs profitent de parcours de différentes difficultés.

Les petites rivières à fort débit sont très polyvalentes ; leur gestion rigoureuse combine protection de l'environnement et activités sportives. Le profil escarpé des Pics d'Europe se prête à l'escalade et au trekking. Le dénivelé des routes de montagne met le courage des cyclistes à l'épreuve, sans oublier les voies vertes de toute beauté. Les sommets sont descendus par les skieurs en hiver. Les eaux de la mer Cantabrique font le bonheur des amateurs de sports nautiques.

Ski à Fuentes de Invierno

Une descente internationale

La Descente internationale du Sella, ou Les Piragües, est une épreuve d'envergure mondiale qui a lieu le premier samedi du mois d'août (sauf s'il tombe le 1er ou le 2 août) entre les Arriondes/Arriondas et Ribeseya/Ribadesella. Elle a été créée par Dionisio de la Huerta à la suite d'une excursion entre les communes de Coya et Infiesto en 1929. Son programme comprend une partie ludique, avec une fête, un discours et un défilé de chars, et une partie sportive, avec les meilleurs canoéistes de longue distance.

Descente Internationale du Sella
Des tracés des Pics d'Europe aux routes de Redes, des défilés comme celui de Las Xanas ou encore les chemins d'accès aux cascades, vous pouvez imiter les grands grimpeurs sur des pistes de légende, comme El Angliru et Los Lagos, organiser des sorties deux-roues libres ou suivre des itinéraires balisés tels que l'anneau cycliste de la Montagne centrale. Une grande forme physique n'est pas nécessaire, seulement un peu d'adresse et de motivation pour descendre en kayak des rivières telles que Navia, Nalón, Cares ou Sella, qui vous invitent à la baignade, dans des trous comme la Olla de San Vicente, ainsi qu'au canyoning.

Canyoning
Olla de San Vicente
La pêche au saumon possède une excellente division dans des zones libres et des réserves, désignées par tirage au sort parmi les pêcheurs fédérés en début de saison.

Les chasseurs de vague trouvent aussi leur bonheur. Vous pouvez surfer sur les bancs de sable les plus ouverts de la mer Cantabrique : Tapia de Casariego, Salinas, Rodiles ou Gijón/Xixón sont quelques spots. Autres sports de glisse, le ski et le snowboard sont également très appréciés. Profitez des deux stations publiques des Asturies, Valgrande-Pajares et Fuentes de Invierno, qui proposent de nombreuses autres ressources complémentaires, comme des parcours en raquettes ou du ski de fond.

L'offre de tourisme actif est abondante. Vous avez l'embarras du choix : se promener à cheval, se lancer en parapente, jouer les spéléologues pour contempler le paradis souterrain, conduire un quad dans des chemins de terre, voler en ULM...

Randonnée

L'aimant des alpinistes

Pedro Pidal et Gregorio Pérez, El Cainejo, ont été les premiers à atteindre le sommet du Picu Urriellu (Naranjo de Bulnes), la montagne hypnotique qui, à une heure déterminée de la journée, grâce à la lumière du soleil, se pare de scintillements orangés. C'était le 5 août 1904 et ils ont écrit l'histoire. Ils ont ouvert l'une des voies les plus compliquées avec un matériel rudimentaire et ont montré le bon résultat de combiner les connaissances techniques d'une personne noble et instruite -Pidal était juriste et marquis de Villaviciosa- et l'intuition d'un guide local, El Cainejo, qui a effectué une grande partie de la montée pieds nus. L'Urriellu est devenu un aimant international.

Picu Urriellu (Naranjo de Bulnes)
Descente en canoës-Kayaks