Envoyer Imprimer
Fête des Exconxuraos
Llanera (Centre des Asturies) (Recinto Ferial de Llanera)
Type
Fête d'intérêt touristique de la Principauté des Asturies
Jours
Juillet
Ou les chansons de geste médiévales et sonores

Les Exconxuraos de Llanera sont la commémoration d'un fait historique qui a eu lieu dans la commune il y a longtemps, une tradition reprise par les habitants de ce village du centre des Asturies il y a un peu plus d'une décennie.


Vers 1408, sans pouvoir établir la date exacte, les habitants de la commune de Llanera, rattachés à l'autorité juridictionnelle du siège épiscopal d'Oviedo et ne supportant plus les « griefs et torts» de la part « de certains commissionnaires de Don Guillén », évêque de l'époque, se déclarent en rébellion ouverte contre son autorité. Ce qui leur valut de lourdes peines canoniques typiques dans ce genre de situation : le prononcé d'une sentence d'excommunication et un interdit des habitants de la commune rebelle et de tout son territoire. Les habitants de Llanera, faisant fi de la coercition et loin de renoncer à leur attitude, maintiennent avec fermeté la rébellion pendant quatre ans.  Les cloches des églises de la commune se turent.  Pendant quatre ans, leurs portes allaient rester fermées et les prêtres allaient cesser d'y célébrer les offices dominicaux et d'exercer la charge d'âmes sur leurs paroissiens privés de la dernière bénédiction consolatrice de l'Église et du droit de sépulture ecclésiastique.


Don Guillén mourut le 17 février 1412 à Oviedo.  Peu de temps après, au mois de juin de la même année, Diego Ramírez de Guzmán, de León, fut promu au siège d'Oviedo. Le 26 juin, le Doyen et le chapitre de l'église d'Oviedo se réunirent pour conférer les pleins pouvoirs à Alvar Fernández, archidiacre de Tineo, Alvar Pérez, chantre, et Alvar Fernández, chanoine et bachelier des décrets, pour qu'en leur nom et «après consentement et accord » du vicaire général du nouveau prélat dans l'administration spirituelle et temporelle de l'église et de l'évêché d'Oviedo, ils adoptent les mesures permettant de mettre fin aux tensions existantes entre l'évêque, le doyen et le chapitre d'une part, et «tous les nobles et habitants du For résidant dans la commune de Llanera" d'autre part. Deux jours après l'assemblée capitulaire, le mercredi 27 juillet, en présence de différents notaires et de représentants de la noblesse de la région et sur convocation officielle préalable du maire, se réunissent dans la commune de Posada - centre géographique du territoire, les «bons nobles et habitants du For de Llanera » pour se soumettre à nouveau à l'obéissance de Don Diego et de son Église. La Commune désigne son représentant Juan Fernández pour exprimer solennellement au nom de tous auprès des délégués de l'autorité assistant à l'acte la ferme résolution et la promesse de ne plus désormais se rebeller contre leurs seigneurs «concernant les choses dites ». Une fois la mission accomplie par le représentant de la commune, l'assemblée communale demande au délégué épiscopal présent sur place de les acquitter des sentences d'excommunication et de lever l'interdit qui pesait sur tout le territoire et de « leur permettre de bénéficier de l'effacement des peines et calomnies, sacrilèges et indications qui les condamnaient à ce titre».


En réponse à ces demandes, le grand vicaire et vicaire général de Don Diego et les procureurs du doyen et du chapitre font preuve d'une généreuse attitude conciliante à l'égard des rebelles, avec une triple déclaration de volonté : une remise des peines qui avaient été prononcées, une demande, « en signe de pénitence », de choisir parmi eux trente hommes de bien, vingt nobles et dix plébéiens pour aller un jour de fête à l'église de San Salvador à Oviedo et participer « à sa procession, déchaussés, en sac ou en pourpoint sans aucun autre vêtement et attachés avec des cordes et avec des bougies aux mains», le grand vicaire de l'évêque s'engageant solennellement à les acquitter des peines d'excommunication et à lever l'interdit qui pesait sur la commune après cette humiliation pénitentielle publique.


La fête est organisée le premier week-end du mois de juillet et est devenue la fête principale de Llanera et de ses habitants, étant donné qu'elle favorise l'union entre ces derniers et la fraternisation, tel que dans le cas de leurs ancêtres dans le passé.


Les Exconxuraos est un évènement organisé sur le champ de foire de Llanera, lors duquel, pendant tout le week-end, des activités et des spectacles sont programmés dans le but de créer une atmosphère qui permette au visiteur de se situer dans le temps et de voyager à l'époque médiévale. Des rubans et des fanions divers, des boucliers, des guerriers, des bouffons, des chevaliers, des musiciens, etc. égaient cette fête médiévale qui est déjà devenue une référence non seulement au niveau régional, mais aussi national.

 

 

Voir localisation et comment arriver
icono
Fête des Exconxuraos
GPS:43.431030, -5.864830