Découvrez
le paradis


S'il y a bien une chose dont les Asturiens sont fiers, c'est de leur nature: ses forêts mystérieuses, son littoral préservé de l'invasion immobilière, ses rivières qui regorgent de saumons et les montagnes escarpées, idéales pour les amateurs d'escalade et de randonnée. Cette fierté se traduit par une magnifique conservation qui a permis, grâce à différents titres nationaux et internationaux, de protéger plus d'un tiers du territoire et de montrer la côte la mieux préservée d'Espagne.

Comprendre cette passion pour la nature n'est possible qu'en la vivant. Pour la découvrir, des vêtements et des chaussures adaptés sont nécessaires.

L'exploration commence dans les six Réserves de biosphère reconnues par l'UNESCO dans la Principauté.
Belvédère du Fito

Nous vous recommandons...

Ne manquez pas...
  • Miradors du Fito (Caravia), Pozo de la Oración (Cabrales), Cabo Busto et chapelle de la Regalina (Valdés) et col du Connio (Cangas del Narcea).
  • Lacs de Covadonga – Parc national des Pics d'Europe.
  • Sur les traces de l'ours, du cerf et du loup : Montagne centrale et parcs naturels de Fuentes del Narcea, Degaña e Ibias, Las Ubiñas-La Mesa, Somiedo et Redes.
  • Dans les forêts asturiennes, chênaies et hêtraies : Muniellos et Peloño.
  • Les estuaires de l'Eo et Villaviciosa.
  • Routes des cascades d'Oneta (Villayón), Seimeira (Santa Eulalia de Oscos), Cioyo (Castropol) et Xúrbeo (Aller).

Réserves, parcs, paysages protégés et monuments naturels composent 65 espaces qui se distinguent par leur paysage, leur géologie ou leur botanique.

Celle des Pics d'Europe constituent le premier parc national d'Espagne, protégé depuis 1918. En son cœur se dresse le Picu Urriellu, un véritable aimant pour attirer les amateurs d'escalade et s'ouvrent les lacs de Covadonga. Le parc naturel des Fuentes del Narcea, Degaña e Ibias abrite une faune totémique, dont notamment l'ours et le coq de bruyère, et permet de découvrir la Réserve naturelle intégrale de Muniellos ainsi que la Réserve naturelle partielle de Cueto de Arbás.
Lago del Valle à Somiedo
L'ours a étendu son habitat jusqu'au parc de Somiedo qui, en plus d'avoir été classé Réserve de biosphère, est devenu le premier Parc naturel des Asturies en 1988. Le lac d'El Valle est le plus grand de la région, tandis que ses brañas (zones de pâturage en haute montagne) sont parsemées de teitos (cabanes à toit végétal). Las Ubiñas-La Mesa contient le deuxième plus grand massif de la région, le Peña Ubiña, et regorge de monuments naturels, comme Cueva Huerta, qui abrite une importante colonie hibernante de chauves-souris, ou les cols de Marabio et leur remarquable paysage karstique. Redes est le refuge des espèces caractéristiques du nord, comme l'ours, le coq de bruyère ou encore le loup. Son orographie complexe, également déclarée Parc naturel, combine montagnes, vallées et défilés calcaires de toute beauté, visibles depuis le sentier de l'Alba ou la route de Los Arrudos.
A Seimeira à Santa Eulalia de Oscos

Entrez dans la forêt magique

Seules 20 personnes par jour peuvent vivre l'expérience du parcours dans la forêt de Muniellos, la plus grande chênaie d'Espagne et l'une des mieux conservées d'Europe. Il convient donc de réserver suffisamment en avance. Le parcours est tracé en cercle sur 20 km et présente un dénivelé de 600 m, pour une durée d'environ 7 h. Son accès est gratuit, mais vous pouvez aussi faire appel aux services payants d'un guide. Des vêtements de montagne adaptés sont nécessaires. Pensez aussi à emporter votre repas, car aucun bar ni aucune boutique ne sont présents.


Ours brun d'Europe

Outre les Réserves de biosphère, les Asturies comptent 9 réserves naturelles partielles, 39 monuments naturels et 9 autres paysages protégés.

Suivez les traces de la faune

Dans ces parages de toute beauté survivent certains animaux uniques comme l'ours brun d'Europe, dont l'espèce est en voie de réapparition. La Senda del Oso est une voie verte qui se prête très bien à la randonnée et au cyclotourisme, des vélos étant disponibles en location. D'un côté se trouve l'enclos des ours de Proaza, où vivent Paca et Tola, deux sœurs ourses orphelines et sauvées à 5 mois, ainsi que l'ourse Molinera. La Casa del Lobo de Belmonte est un centre d'interprétation qui rend hommage à Félix Rodríguez de la Fuente. Les installations sont complétées par une promenade guidée et accessible de 1,5 km le long de la rivière Pigüeña jusqu'à un enclos abritant trois exemplaires ibériques. Autre expérience mémorable, écouter entre l'été et l'automne le brame émouvant des cerfs, dont l'appel résonne dans les vallées, ou encore participer au cœur de la sierra du Sueve à la fête de l'asturcón, l'un des chevaux les plus anciens et les plus purs au monde, de petite taille et à la structure robuste. Le centre Las Montañas del Quebrantahuesos à Benia d'Onís/Benia de Onís est un espace qui favorise l'étude et l'intérêt des sciences naturelles tout en proposant des expériences de conservation et de développement durable.

Oscos-Eo constitue la plus grande Réserve de biosphère de l'UNESCO. Tracé du début à la fin par l'axe fluvial de la rivière de l'Eo, ce territoire est un espace privilégié pour réaliser des activités telles que l'observation des oiseaux.

Le réseau Natura 2000 de l'Union européenne et les Sites d'importance communautaire (SIC) sont d'autres zones mondialement reconnues. En chemin, vous pourrez découvrir les sierras du Sueve ou du Cuera, les cascades d'Oneta, les défilés de l'Esva, la grotte de Deboyo, le geyser de Santiuste, la ria de Villaviciosa, le pic Caldoveiro, l'if de Pastur ou encore Barayo. Le parc naturel de Ponga s'articule en défilés, comme ceux de Ponga ou de Los Beyos, et intègre la Réserve naturelle partielle de Peloño.

La randonnée constitue sans doute la meilleure façon de contempler ces recoins exubérants.
Les Asturies se composent de parcours adaptés à tous les niveaux physiques et tous les goûts, ainsi que pour ceux qui ne souhaitent réaliser qu'une petite incursion. Ils sont également bien accessibles en voiture, grâce au réseau complexe de routes régionales qui permet de combiner visites et excursions inoubliables. Pédaler sur les voies vertes balisées et bien conservées ou prendre le chemin des dinosaures en suivant les pistes des fossiles taillés dans la pierre sont également d'excellentes options. Des expériences thématiques pour tous les goûts, selon l'époque de l'année. Le tourisme d'observation constitue également de nouvelles expériences qui s'offrent à vous : réaliser une route ornithologique, suivre les traces de l'ours, explorer la nature à travers des excursions de collecte de plantes utilisées dans des ateliers de cuisine ou visiter les bergeries les yeux au ciel pour entrevoir les gypaètes barbus réintroduis dans les Pics d'Europe. C'est ainsi que l'on comprend réellement cette passion pour la nature.

Randonnée
Subir al inicio