Le Chemin de San Salvador

Le Chemin de San Salvador est un élément clé pour comprendre le lien des Asturies avec les routes de Saint-Jacques. Pour cela, il faut remonter en l'an 1075, au moment où le roi Alphonse VI décide d'ouvrir officiellement l'Arca Santa et exposer les reliques qui y étaient conservées depuis des siècles.

Maître-autel de la Cathédrale de San Salvador (Oviedo)Maître-autel de la Cathédrale de San Salvador (Oviedo).
L'ampleur de la découverte, due en grande partie à l'importance du Saint Suaire, a non seulement renforcé le statut d'Oviedo comme point de départ des pèlerins vers Saint-Jacques, mais a aussi permis à la capitale des Asturies de devenir un véritable lieu de pèlerinage en lui-même. Dès le Moyen Âge, se répand cette rengaine qui prouve l'importance du parcours et que, même aujourd'hui, de nombreux pèlerins donnent en arrivant dans les Asturies, en route vers la tombe de l'Apôtre :

Celui qui va à Saint Jacques de Compostelle et qui ne se rend pas à la Cathédrale du Sauveur rend visite au servant et non au Seigneur.

LES ÉTAPES

Le Chemin de San Salvador débute à León, aux portes de l'ancien hôpital de pèlerins de San Marcos. Depuis cet endroit, le tracé officiel reconnaît cinq étapes, les trois dernières passant par les Asturies. Bien entendu, comme c'est le cas pour toutes les routes, les deux portions du chemin peuvent être prolongés ou écourtés en fonctions des besoins des pèlerins et des hébergements disponibles aux différentes étapes de l'itinéraire.
  • 1. Samiguel del Río/San Miguel del Río - Campumanes/Campomanes 16,7 km
  • 2. Campumanes/Campomanes - Mieres del Camín/Mieres 20,0 km
  • 2. Mieres del Camín/Mieres - Oviedo 17,8 km
Signal du CheminSignal du Chemin.
Carte du Chemin de San Salvador
Place de Requejo (Mieres del Camín/Mieres)Place de Requejo (Mieres del Camín/Mieres).
C'est par ce chemin, à travers la montagne des Asturies que de nombreux pèlerins se dirigeaient, une fois arrivés à León, vers Oviedo, puis continuaient leur route en passant par Las Regueras, Grado, Salas, Tineo, Allande et Grandas de Salime; de même, un grand nombre de pèlerins ont emprunté et empruntent ce chemin pour rentrer chez eux, après avoir accompli leur route à Compostelle, tout en profitant de leur trajet pour aller à la Cámara Santa et adorer le « Seigneur » qu'ils auraient pu oublier à l'aller.

Le Chemin de San Salvador (Saint Sauveur) apparaît au détour du Chemin français comme un chemin de traverse qui permettait de rejoindre le Chemin Primitif et qui présente un objectif lourd de sens en lui-même.

On retrouve de nombreuses preuves de l'importance de ce chemin des Asturies à travers certains noms de lieux qui s'inscrivent dans la tradition du Chemin de Saint-Jacques (l'exemple le plus frappant est sans aucun doute celui de la ville de Mieres, aussi appelée « du Chemin »), ainsi que des vestiges qui laissent deviner des anciens auberges de pèlerins ou des vieux oratoires, édifiés sur la routes des marcheurs pour donner une dimension spirituelle et qui arrivent dans la région depuis l'autre côté des montagnes.

Massif d'Ubiñas-La Mesa vu de La Cobertoria (Lena)Massif d'Ubiñas-La Mesa vu de La Cobertoria (Lena).
Au coeur de la montagne

Vues de la Sierra del Aramo depuis La Manjoya (Oviedo)Vues de la Sierra del Aramo depuis La Manjoya (Oviedo).
La route qui mène de León à Oviedo est principalement une route de montagne. Si la plus grande difficulté reste le versant abrupt de la côte de León, le tronçon des Asturies ne démérite pas en matière d'orographie. Le tronçon le plus dur reste la montée vers le port de Payares/Pajares, puis celle vers Chanos de Somerón/Llanos de Somerón, El Padrún ou Picullanza/Pico de Lanza et La Manjoya, d'où les pèlerins d'antan ne manquaient pas de laisser échapper un cri d'admiration en voyant se dessiner au loin la tour de la cathédrale. Il est donc nécessaire d'être en bonne forme pour entreprendre cette route. En revanche, le pèlerin pourra admirer des paysages d'une beauté à couper le souffle, tout spécialement dans la descente vers Payares/Pajares et pourra découvrir la zone minière qui longe les rivières Lena et Caudal et ses vestiges d'archéologie industrielle.

Vue arrière de la Cathédrale de San Salvador (Oviedo)Vue arrière de la Cathédrale de San Salvador (Oviedo).
Vestiges du passé

En deçà de la gare ferroviaire désaffectée de Payares/Pajares, à travers le brouillard, dans un environnement presque irréel, débute une route encore marquée par le passage des pèlerins du Moyen Âge. Le premier témoignage de ce passage revêt une grande importance.

En effet, l'élégance de ses formes, et surtout sa superbe iconostase lui valent sa renommée et en font un lieu de passage obligatoire. Sur le tronçon de La Pola/ Pola de Lena, où se trouve la maison natale du poète Vital Aza, à Mieres del Camín/Mieres, le pèlerin se doit de passer par l'église de Santa Eulalia de Ujo, avec son portique et son abside d'architecture romane.

Bustiello (Mieres)Bustiello (Mieres).

L'église de Santa Cristina de Lena, édifiée sous la monarchie asturienne, sous le règne de Ramiro, est l'un des monuments préromans les plus de emblématiques des Asturies.

Le Chemin arrive à Mieres del Camín/Mieres par le pont emblématique de la Perra et quitte la ville par la place non moins renommée de Requejo. À quelques kilomètres de là, à La Rebollá/La Rebollada, se trouvaient une hôtellerie et une petite église qui conserve les traces de son architecture romane. Près du village, le pèlerin pourra aussi passer par un petit cimetière protestant où repose Numa Guilhou, fondateur de la Fabrique de Mieres. La fontaine baroque de los Llocos vaut également le détour, avant de se rendre à Olloniego, une commune intéressante pour son pont roman et son château ainsi que son bastion qui datent de l'époque médiévale. Enfin, le Chemin se termine avec la cathédrale d'Oviedo, devant la Cámara Santa qui signe la fin du voyage.

Église de Santa Cristina de Lena (Lena)Église de Santa Cristina de Lena (Lena).

IItinéraire et étapes du Chemin de San Salvador

Samiguel del Río/San Miguel del Río - Oviedo: 54,5 km.
Samiguel del Río/San Miguel del Río - Campumanes/Campomanes - 16,7 km
Samiguel del Río/San Miguel del Río | Payares/Pajares | Santa Marina | Chanos de Somerón/Llanos de Somerón | Fierros/Puente de los Fierros | Fresneo/Fresnedo | Fuente de San Miguel | Erías/Herías | Campumanes/Campomanes
Campumanes/Campomanes - Mieres del Camín/Mieres - 20,0 km
Campumanes/Campomanes | Santa Cristina de Lena | La Vega'l Ciigu/Vega del Ciego | La Pola/Pola de Lena| Villayana/Villallana | Uxo/Ujo | Mieres del Camín/Mieres
Mieres del Camín/Mieres - Oviedo - 17,8 km
Mieres del Camín/Mieres | La Rebollá/La Rebollada | Alto del Padrún | Olloniego | Picullanza/Pico de Lanza | La Manjoya | Oviedo
Subir al inicio