• Español
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portugués
Retrouvez le paradis

Villes des Asturies.
Laissez battre votre cœur au rythme de la ville


Avilés, Gijón/Xixón et Oviedo sont les trois villes des Asturies, trois histoires et trois caractères. Les trois villes sont très bien reliées, en à peine 30 minutes, et peuvent donc être combinées en se déplaçant en voiture, en bus ou en train.

Rue piétonne à Avilés

Ils forment sur la carte un triangle presque équilatéral. Ce sont les cœurs cosmopolites d'une région multifacette.

Ne manquez pas...
  • Avilés et sa rue bordée de portiques : Galiana.
  • Centre Niemeyer à Avilés.
  • Le quartier des pêcheurs de Gijón/Xixón: Cimavilla.
  • La Laboral – Ciudad de la Cultura, à Gijón.
  • Chambre sainte et cathédrale d'Oviedo.
  • Marché El Fontán à Oviedo.
Centre Niemeyer à Avilés
Malgré ses traces préhistoriques, Avilés est une ville d'origine médiévale qui renferme un centre historique pittoresque et bien conservé. Dotée d'un passé et présent industriels dont témoignent toujours les majestueuses cheminées et le port, elle tente de conjuguer cet héritage avec le réaménagement urbain et sa vocation culturelle.


En pleine ria émerge une fascinante île blanche composée d'un ensemble de cinq œuvres architecturales conçu par le Brésilien Oscar Niemeyer.

La culture d'Avilés ne repose pas seulement sur ce somptueux centre culturel. La ville programme des événements de pointe tout au long de l'année, comme sa programmation de premières théâtrales. Marcher sur le pavé de Galiana, se promener dans Sabugo et se détendre au parc Ferrera sont quelques-uns des plaisirs offerts au voyageur.
Ria (estuaire) d'Avilés

Avilés : le trésor le moins connu

Le centre Niemeyer est le meilleur point de départ pour visiter Avilés. Laissez-vous surprendre par l'originalité de son design et la singularité de son emplacement, entre les grandes industries et le port, relié à la ville par un pont haut en couleur. Depuis Plaza de España, remontez la rue Galiana, jalonnée d'arcs, qui conserve son sol d'origine qui sépare la zone où passaient le bétail et ses propriétaires. Respirez l'odeur intense de la nature au parc Ferrera, dégustez du vin et la longaniza au Carbayedo, passez par le parc d'El Muelle et promenez-vous dans Sabugo, où se trouvent d'excellentes cidreries et une sélection de petits commerces locaux.

Rue Galiana à Avilés
Laboral, Cité de la Culture à Gijón
Gijón/Xixón est devenue une ville moderne et dynamique, notamment grâce à son histoire en lien étroit avec la mer, à travers un port concentrant une importante activité économique. Si vous passez à Gijón/Xixón pendant la deuxième quinzaine de novembre, vous pourrez profiter du fantastique programme du Festival international du cinéma.


Ses vestiges romains sont une autre facette de son passé, tout comme sa prestigieuse contribution au mouvement des Lumières par l'intermédiaire de Gaspar Melchor de Jovellanos.

En juillet a lieu la Semana Negra, un festival littéraire autour des romans policiers créé il y a près de 30 ans. Peu importe la période de l'année, ne repartez pas sans vous perdre dans le quartier bohème de pêcheurs de Cimavilla et La Ruta, sans oublier la périphérie rurale et ses pressoirs incontournables.
Palais de Revillagigedo à Gijón

Gijón/Xixón : moderne et cosmopolite

Parcourez le front d'une ville tournée vers la mer. De l'Aquarium au port de plaisance en passant par le quartier pittoresque de Cimavilla, la plage très prisée de San Lorenzo et son mur ainsi que le paséo jusqu'à El Rinconín, présidé par la spectaculaire sculpture, La mère de l'émigrant, populairement appelée Lloca del Rinconín (La folle du Rinconín). Desservis par le transport urbain, la Laboral – Ciudad de la Cultura (Cité de la Culture) et le Jardin botanique Atlántico sont deux autres lieux incontournables. Faites un peu de shopping dans les petites boutiques du centre-ville autour de Plaza del Ayuntamiento (Place de la Mairie).

Port de plaisance de Gijón
Rue Uría à Oviedo
Dès votre arrivée à Oviedo, vous découvrirez une ville classique et seigneuriale, la scène décrite par Leopoldo Alas Clarín dans La Régente, un modèle de ville accessible qui a inspiré de nombreuses autres villes. Sortie tout droit d'un conte de fées, la vieille ville est dominée par la cathédrale et une Chambre sainte qui garde les trésors de l'époque d'Alphonse II, dit le Chaste, roi des Asturies.


Ce royaume est aujourd'hui celui des prix Princesse des Asturies, qui ont reçu les hommes d'État, les scientifiques et les artistes les plus prestigieux au monde.

L'historienne classique Mary Beard, dans un article du Times, compare sa visite à Oviedo à l'occasion de l'édition 2016 avec le « neuvième ciel ». La capitale de la Principauté est également le siège administratif et se compose d'une artère commerciale dynamique d'où émergent des bâtiments singuliers de grande valeur architecturale.
Palais des Expositions et des Congrès Ciudad de Oviedo

Oviedo : une promenade seigneuriale

Voyagez dans le temps au centre historique d'Oviedo, de la cathédrale et la Chambre sainte au Musée des Beaux-arts en passant par le Musée archéologique des Asturies et le marché d'El Fontán, à travers une promenade mémorable dans une zone piétonne. Traversez l'artère commerciale de la rue Uría et laissez-vous séduire par le charme du poumon vert de la ville, le parc de San Francisco. Non loin du centre-ville, sur le mont Naranco, vous trouverez deux références uniques de l'art préroman : Santa María et San Miguel de Lillo. Ne repartez pas sans goûter les desserts typiques tels que les délicieux carbayones et les moscovitas, ni sans découvrir les très célèbres Ruta de los Vinos (Route des Vins) et Bulevar de la Sidra (Boulevard du Cidre) à la rue Gascona.

Marché du Fontán à Oviedo
Ces trois villes accueillent également les congrès et le tourisme d'affaires à travers trois organismes consacrés dans des édifices exclusifs. L'horizon d'Oviedo se distingue par le Palais des congrès de Santiago Calatrava et l'auditorium Príncipe Felipe.

Gijón possède le plus grand parc des expositions de la région, connu sous le nom de Luis Adaro, ainsi que l'impressionnante Laboral – Ciudad de la Cultura 8Cité de La Culture) et de nombreuses autres installations urbaines. Le centre Niemeyer est le fleuron d'Avilés, le parc des expositions de La Magdalena et la Maison de la culture venant compléter les installations.