Réserves
de la biosphère

Les Asturies sont communauté autonome composée d'une seule province comptant le plus grand nombre de réserves de la biosphère dans l'ensemble du territoire espagnol : sept. Le parc naturel des Pics d'Europe, le Río Eo, Oscos et Terras de Burón, le parc naturel de las Fuentes del Narcea, Degaña et Ibias, le parc naturel de Somiedo, le parc naturel de las Ubiñas-La Mesa, le parc naturel de Redes et le parc naturel de Ponga constituent les sept espaces qui composent le réseau de la biosphère dans la Principauté des Asturies.
Gorge Cares (Cabrales)Gorge Cares (Cabrales).

Les Asturies, qui représentent deux pour cent du territoire espagnol, abritent près d'un pour cent de toutes les réserves de la biosphère à l'échelle de la planète. Ce pourcentage est tellement remarquable que ce n'est pas surprenant que les Asturies représentent le Paradis naturel par excellence.

Des montagnes et des vallées, de hauts sommets, des fleuves et des rivières, des cascades, des forêts, des canaux, des remontées d'eau, des grottes, des côtes et des plages, des falaises, des bourgs et des villages... Le paysage et les habitants des Asturies ont mille et un visages et ils sont tous l'expression vivante d'un territoire qui aime sa nature, qui en prend grand soin et qui est conscient de l'immense valeur culturelle et environnementale de cette richesse.

Un parcours détaillé à travers les 7 réserves de la biosphère des Asturies c'est un voyage en parfaite harmonie avec la nature saine et gratifiante, qui apporte toujours un vent de fraîcheur.
Les Lacs de Covadonga (Cangas de Onís)Les Lacs de Covadonga (Cangas de Onís).
Le parc national des Pics d'Europe a été le premier parc en Espagne et un des premiers dans le monde à avoir été déclaré parc national en 1918 sous le nom de parc national de la montagne de Covadonga. En outre, il s'agit d'un des parcs les plus grands et les plus visités en Espagne. On y trouve le point fondateur du Royaume des Asturies : Covadonga. On y trouve également des sites de référence de l'escalade au niveau mondial tels que le Picu Urriellu aussi appelé Naranjo de Bulnes ou la Torre Cerredo, un des sommets de la cordillère Cantabrique qui culmine à 2648 mètres. De plus, c'est le berceau de la production de fromages réputés à l'international tels que le Cabrales ou le Gamonéu.

Retrouvez plus d'information sur

Pic Peñamellera (Peñamellera Baja)Pic Peñamellera (Peñamellera Baja).
La réserve de la biosphère Río Eo, Oscos et Terras de Burón est un espace qui se caractérise par l'excellent état de conservation de certaines ingénieries hydrauliques d'antan, ainsi que pour avoir su préserver notablement les biens ethnographiques, la mémoire des champs et d'activités ancestrales, la manufacture artisane, la pêche de coquillages dans l'estuaire de l'Eo et la pêche maritime. Les Oscos sont un point de rencontre équilibré entre les paysages et les habitants, où la vie des « ferreiros » et leur empreinte restent très présentes, et où les chemins naturels liés à l'eau - sous forme de rivières, de cascades ou de moulins - constituent un attrait important.

Retrouvez plus d'information sur
Mazo de Meredo (Vegadeo)Mazo de Meredo (Vegadeo).
Le parc naturel de las Fuentes del Narcea, Degaña et Ibias renferme la forêt de Muniellos, la plus grande chênaie pédonculée de toute l'Europe. Cependant, même si Muniellos en est l'emblème, le reste de la réserve n'en est pas moins spectaculaire avec ses reliefs prononcés, ses zones boisées et les embouchures des rivières Narcea et Ibias qui dessinent des paysages caractérisés par des vallées profondes et des hautes montagnes. Zone de production vitivinicole, de cortinos (constructions pour protéger les ruches d'abeilles face aux ours bruns) et de corripas (constructions pour le stockage de châtaignes), de cunqueiros (artisans potiers) et habitat de l'ours brun, ce parc est un espace singulier doté d'un fort caractère.

Retrouvez plus d'information sur

El Bao (Ibias)El Bao (Ibias).
Le parc naturel de Somiedo est très renommé pour ses brañas (zones de pâturage) et ses lacs. C'est justement les différentes altitudes qui existent dans cet espace qui ont favorisé l'agriculture et l'élevage de transhumance. Les hommes et les femmes ruraux appliquaient le principe de rotation des cultures et des pâturages en passant des villages en hiver aux zones de haute montagne en été. C'est ainsi qu'ils ont offert les brañas à l'humanité, des hameaux caractérisés par les cabanes aux 'teitos' (cabanes en pierre recouvertes de toitures en genêt à balai) et les corros ou huttes en pierre. Les éleveurs transhumants dits ‘vaqueiros de alzada' (groupe ethnique et culturel) passaient l'été dans ces brañas avec leur bétail. On trouve à Somiedo des fameuses brañas telles que La Pornacal et des lacs emblématiques comme le Lac de la Vallée. Ces deux parcours sont fondamentaux pour découvrir l'essence du parc naturel de Somiedo.

Retrouvez plus d'information sur
La Pornacal (Somiedo)La Pornacal (Somiedo).
Le parc naturel de las Ubiñas-La Mesa se détache de par ses contrastes et la diversité de ses paysages. On y trouve des villages pittoresques comme Bermiego, qui est suspendu à un flanc de montagne et où se niche un if mythique et millénaire. On y trouve aussi des cols comme celui que forme la rivière Val de Sampedro dans la région de la Grotte Huerta, qui constitue aujourd'hui le plus grand gouffre des Asturies. Il y a aussi des cascades impressionnantes comme celle du Xiblu ou encore des hêtraies telle que celle de Montegrande et Valgrande. Le parc de la Préhistoire de Teverga, le musée ethnographique de Quirós et les ports de Agüeria sont des attraits singuliers d'une région où la faune et la flore (ours, loups, coqs de bruyère, aigles royaux, etc.) trouvent un refuge luxueux.

Retrouvez plus d'information sur

Parc naturel de las Ubiñas-La Mesa (Quirós)Parc naturel de las Ubiñas-La Mesa (Quirós).
Le parc naturel de Redes est la réserve où se concentrent les barrages qui alimentent une grande partie des Asturies en eau potable. On y trouve une cascade emblématique - la cascade du Tabayón del Mongayu - et c'est aussi là qu'est produit un des fromages les plus anciens des Asturies : le Casín, qui a le label AOP. C'est aussi bien sûr l'endroit où l'on trouve de fameux paysages comme la belle braña de Brañagallones, la forêt de Redes ou le lac Ubales. Il abrite aussi de beaux villages et des sentiers typiques comme la Ruta del Alba (route de l'aube) dont les points de départ et d'arrivée sont à Soto de Agues. C'est une région renommée pour ses artisans du bois. C'est justement pour cela que le Musée du bois et de la Madreña se situe à Caso et que le Musée de l'eau se trouve à Sobrescopio.

Retrouvez plus d'information sur
Soto de Agues (Sobrescobio)Soto de Agues (Sobrescobio).
Le parc naturel de Ponga est la réserve où se trouve la fameuse forêt de Peloño, une hêtraie qui devient une véritable merveille en automne. C'est aussi l'endroit où se trouvent la plaine de Arcenorio et le coteau de Moandi. L'endroit où les rivières Ronga et Sella forment d'impressionnants canyons et où il existe des reliefs escarpés. L'ethnographie prend des couleurs épiques avec des singuliers greniers à grains, et les amoureux de la montagne peuvent profiter des sentiers de randonnée caractéristiques comme celui du Picu Pierzu, du Valle Moru, le sentier du Facteur ou le canyon des Andamios. En somme, un lieu boisé et de pâturage. Un beau paysage diversifié et bien préservé.

Retrouvez plus d'information sur
Le coteau de Moandi (Ponga)Le coteau de Moandi (Ponga).

Réserves de la biosphère

Subir arriba