Envoyer Imprimer
La Chapelle de la Sainte Croix (Cangas de Onis)
Cangas de Onís (L'Est des Asturies)
Date de construction

737

  • Ecclésiastique
La chapelle de la Sainte Croix a abrité la Croix de la Victoire.

En l'an 737, le roi Favila fait construire une chapelle sur un dolmen primitif pour y abriter la croix en bois que Pélage avait arborée lors de la Bataille de Covadonga: l'actuelle Croix de la Victoire. Il s'agit probablement de la première église chrétienne construite dans les Asturies après la Reconquête. La structure du dolmen consiste en cinq grandes dalles de pierre et deux plus petites qui forment un rectangle. La chambre intérieure avait été recouverte d'un grand tumulus de galets et de pierres. La dalle que nous connaissons aujourd'hui est une pierre sépulcrale moderne.

Les blocs sont construits en roche calcaire, en grès et en quartzite. Les faces intérieures du dolmen sont ornées de motifs gravés, peints et en pointillés.

La chapelle qui abrite le dolmen est une construction nouvelle qui se plie aux modèles stylistiques de la région. Elle se dresse sur un plan rectangulaire divisé en deux parties: la chapelle et le portique. Le portique intègre l'escalier. La toiture du portique s'appuie, à un angle, sur une colonne toscane et, de l'autre côté, sur un mur qui s'achève en clocher-peigne.

Les murs de la nef sont renforcés par deux contreforts; une fenêtre-niche éclaire l'intérieur.

La chapelle est recouverte d'une voûte en berceau.

Une plaque apposée au mur rappelle l'ancienne inscription de Favila. Le dolmen est visible du centre de la chapelle.

icono
La Chapelle de la Sainte Croix (Cangas de Onis)
GPS:43.35275,-5.130377