Sous l'influence de la rivière Navia

On trouve à Ortigueira, dans la commune de Coaña, le plus petit port de l'ouest des Asturies ; dans la commune de Pesoz, il y a des villages singuliers comme celui d'Argul ; dans la commune d'Illano on y trouve des piscines très particulières ; on pourrait dire de celle de Villayón que c'est le royaume des cascades ; en enfin la commune de Boal a une riche histoire de migration. Ce n'est là qu'une partie de tout ce que nous offrent les communes de la vallée de Navia, un paysage en grande partie façonné par la construction des barrages de Grandas de Salime, de Doiras et d'Arbón.

Grandas de Salime est gorgée de tumulus et de castros, le plus connu étant celui de Chao Samartín. Elle fait aussi partie du Chemin de Saint-Jacques. L'ancienne église collégiale, le musée ethnographique et les belvédères du barrage constituent des visites d'intérêt. Les vignes adjacentes aux villages confèrent un caractère unique à la commune de Pesoz. La visite de ces trois villages est incontournable : Argul, qui n'est plus en très bon état mais qui continue à nous séduire avec son architecture médiévale, le village abandonné d'A Paicega/La Paicega, où ont vécu les travailleurs qui ont construit le barrage de Grandas de Salime et Pelorde.
Cascades d'Oneta (Villayón)Cascades d'Oneta (Villayón).
Le belvédère de los Buitres (Illano)Le belvédère de los Buitres (Illano).

Coaña partage ses prairies et ses forêts avec la mer. À l'intérieur de la commune, on y trouve un des camps fortifiés les mieux conservés et les plus visités, qui porte le même nom, celui de Coaña, alors que plus près de la côte, on y trouve un autre camp fortifié, celui de Mohías.

Illano, Villayón et Boal vous invitent à rester. La promenade dans la ville d'Eilao est très agréable. Santesteba, dont la beauté décadente et l'emplacement continuent de surprendre le voyageur, mérite aussi le détour. Le belvédère de los Buitres est très impressionnant. Les villages de El Villar de Buyaso et Zadamoño sont aussi captivants. Villayón renferme des cascades d'une grande beauté comme celle d'Oneta ou celle de Méxica, la grotte de Pímpano, le puits de Mouro ou encore le chemin du Dolmen et Carondio. Enfin, dans la commune de Boal, d'où beaucoup de personnes sont parties vers l'Amérique, l'architecture amérindienne a une forte présence.

Villa Anita (Boal)Villa Anita (Boal).
La ville de Boal/Bual, capitale de la commune, dispose d'un circuit qui parcourt ces bâtiments, notamment « Villa Anita » et « Casa Rosito ». La liste d'endroits et de villages à visiter est longue mais nous pouvons mettre en valeur les lacs de barrage de Doiras et Arbón, les belvédères de Penouta, le camp fortifié de Pendia et certains centres d'interprétation comme ceux de l'émigration et du miel.

Le plus petit port de l'ouest des Asturies se trouve à Ortigueira. Ici, il est indispensable de visiter le cap de San Agustín où se trouvent l'ancien et le nouveau phare.

Plage de Porcía (El Franco)Plage de Porcía (El Franco).
En suivant le littoral, bien qu'à l'intérieur toutes les communes disposent de paysages et de villages intéressants, on trouve Tapia de Casariego, El Franco et Navia. Tapia, avec ses maisons blanches et ses bateaux amarrés au quai, est un port où règne une véritable ambiance marine. Et que dire d'El Franco ? Nous pouvons citer le magnifique port d'El Porto/Viavélez, des plages spectaculaires comme celles de Porcía et de Pormenande, le camp fortifié de Cabo Blanco, un lieu unique et surprenant ou encore la magie des grottes d'Andina. Quant à Navia, il faut souligner des constructions importantes du village telles que le casino ou le théâtre, qui ont des racines amérindiennes indiscutables, ainsi que les maisons particulières et les hôtels. Puerto de Vega dispose d'un port rempli de charme.
Puerto de Vega (Navia)Puerto de Vega (Navia).
Subir arriba
En attendant les résultats...
En attendant les résultats...