Envoyer Imprimer
Église de San Martín de Escoto (Soto de Dueñas)
Parres (L'Est des Asturies)
  • Ecclésiastique
Le temple a subi plusieurs rénovations. Des extensions lui ont également été ajoutées.

Située à proximité de Soto de Dueñas, dans les limites de l'ancienne commune de Llames, l'église de San Martín de Escoto a été construite au milieu du XVIe siècle, avec des matériaux issus de l'église du monastère féminin de San Martín de Dueñas, dissous le siècle antérieur du fait du relâchement des religieuses.

Le temple que nous voyons aujourd'hui a connu plusieurs rénovations et des ajouts. Il offre donc une apparence hétérogène et renvoie à différentes périodes. L'église est historiquement associée au monastère de San Martín de Soto de Dueñas, occupé par des religieuses bénédictines transférées au monastère voisin de Villamayor (Pilonya). Le monastère est ensuite occupé par des moines cisterciens de Valdedios, puis rattaché, en 1530, à la seigneurie du monastère de San Pelayo d'Oviedo.

Cet abandon provoque la ruine du monastère mais certaines parties de l'édifice sont réutilisées pour la construction de l'église de San-Martin, au XVIe siècle.

Le tracé du plan est celui des églises romanes rurales: une nef rectangulaire unique, recouverte d'une toiture en bois à deux pans, et un chevet carré surmonté d'une voûte en croisée d'ogives brisée (voûte qui peut être rattachée à une étape du gothique, XIVe et XVe). La décoration accuse aussi la confluence des styles successifs. Les chapiteaux de l'arc de triomphe sont décorés dans le style roman classique du XIIe siècle; ils ont une forme tronco-pyramidale et sont ornés de feuilles de palmier disposées en faisceaux distincts, imitant de petits arcs striés.

Pourtant postérieure -puisqu'elle est construite deux siècles plus tard- la chapelle principale est décorée plus grossièrement. Les nervures de la voûte reposent sur des consoles surchargées ornées de figures anthropomorphes et zoomorphes.

Le chevet permet d'accéder à la chapelle de Santa Lucia, qui conserve des traces de peinture populaire. La voûte en berceau qui recouvre la chapelle, abrite une représentation plutôt archaïque du Christ en majesté. Deux frises représentant des têtes de chérubins séparent cette image des parois de la chapelle: à l'Ouest, une représentation de Santa Lucia et à l'Est, l'enterrement de San Martín. Ces peintures sont en très mauvais état.

Les murs de l'église sont très épais et faits en maçonnerie; la pierre de taille est réservée pour les angles et pour les piliers qui renforcent le chevet. Les ouvertures sont rares. Les deux portails, en plein cintre présentent quelques ornementations: la moulure de l'encadrement repose sur des consoles et des figures anthropomorphes.

L'église de San Martín de Escoto, à Llames Parres, a été restaurée par le Ministère régional de la Culture en 1985. Elle est classée Monument historique et artistique.

icono
Église de San Martín de Escoto (Soto de Dueñas)
GPS:43.35628,-5.216297