Envoyer Imprimer
L'église de Santa María de Tina
Ribadedeva (L'Est des Asturies)
  • Ecclésiastique
À peine quelques ruines mais qui évoquent la très grande beauté d'une époque révolue.

Les premières références documentaires évoquant l'endroit semblent remonter au XVIe siècle, et l'associent à une abbaye du XIe siècle sise à Cervera de Pisuerga; s'il ne reste actuellement que quelques ruines entre les arbres, elles donnent toutefois beaucoup de charme au lieu-dit.

Les ruines actuelles appartiennent à un temple du XIIIe siècle, de style cistercien. La porte d'entrée est percée dans le mur opposé au chevet et est également brisée. Adossé à ce mur, à l'extérieur à droite, nous trouvons les vestiges de ce qui semble avoir été un four. À l'intérieur du périmètre de la nef, nous trouvons un sépulcre en pierre dont la dalle tombale se trouve dehors.

Une statue romane de la Vierge de Tina qui avait survécu dans l'église en ruines, a été mise à l'abri dans le phare de San Emeterio pendant la Guerre civile. Elle se trouve aujourd'hui dans l'église paroissiale de San Roque (Pimiango). Il s'agit d'une sculpture en bois du XIIe siècle, qui représente une Vierge intronisée tenant l'enfant sur ses genoux.

Santa Maria Tina est accessible par une piste piétonne partant de la chapelle de San Emeterio, près de grottes d'El Pindal.

Voir localisation et comment arriver
icono
L'église de Santa María de Tina
GPS:43.395783,-4.527414