Envoyer Imprimer
L'église paroissiale de Santa María (Piedeloro)
Carreño (Le Centre des Asturies)
  • Ecclésiastique
Une partie de l'église a été détruite pendant la Guerre civile.

Ce temple est l'un des rares exemples de l'art roman asturien à trois portails. Aujourd'hui, l'entrée Nord a été condamnée, le portail Sud ouvre sous une arcade légèrement brisée à archivolte double, qui repose sur des impostes ornées de motifs géométriques, sur des colonnes et des chapiteaux. Le portail Ouest est situé sur un volume saillant du bâtiment. Légèrement évasé, il a trois archivoltes décorées qui reposent sur des colonnes aux chapiteaux ornementés. L'un des piédroits de gauche reçoit des motifs humains.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, l'église fait l'objet de travaux de réfection. L'actuel chevet, le portique qui entoure les façades Ouest et Sud, et la sacristie située au Sud, datent de cette époque.

Détruit pendant la Guerre civile, l'intérieur a été totalement rénové. La couverture originale en bois de la nef a été remplacée par une voûte en berceau à arcs doubleaux, percée de lunettes. La zone du chevet est recouverte d'une voûte nervurée ornée de consoles.

La zone absidale est séparée de la nef par un arc de triomphe en plein cintre qui repose sur deux paires de colonnes à chapiteaux décorés.

L'église de Santa Maria a été restaurée en 1986 et en 1991 par le Ministère régional de l'Éducation, la Culture et les Sports.

Voir localisation et comment arriver
icono
L'église paroissiale de Santa María (Piedeloro)
GPS:43.572649,-5.803424