Envoyer Imprimer
Santa María de Villanueva
Villanueva de Oscos (L'Ouest des Asturies)
Contact Adresse
33776 Villanueva de Oscos
Remarques

Les clés sont disponibles au Bar Oscos, en face du monastère.

Santa María de Villanueva
  • Seuls la chapelle, la cour intérieure et le centre d'interprétation peuvent être visités.


    Gratuit
  • Ecclésiastique
Monastère du XIIe siècle, fondé par le roi Alphonse VII.

Le monastère de Santa María a été, pendant des siècles, le siège de l'organisation agricole et économique de cette région de l'Ouest asturien. Fondé en 1137 par le roi Alphonse VII et son épouse Berenguela comme couvent de moines bénédictins, il est ensuite occupé par les cisterciens.

Tous ses biens - à l'exception du temple, qui devient église paroissiale - passent aux mains de propriétaires civils après le Désamortissement de Mendizabal. Les dépendances monastiques sont vendues et converties en résidences privées, excepté le cloître qui est délabré et négligé.

De la facture primitive romane il ne reste que l'église qui se dresse sur le plan classique des monastères du XIIe siècle: trois nefs recouvertes d'une toiture en bois, dont une centrale, plus élevée; un chevet à triple abside avec voûtes en plein cintre et en cul de four. L'intérieur se distingue par sa sobriété et par l'austérité des décors. Les nefs comptent cinq sections et sont séparées par des arcs brisés reposant sur des piliers en forme de croix. Le seul élément décoratif à signaler est le tombeau de Juan Álvarez Osorio. Situé dans le presbytère, il est protégé par un arcosolium, des modillons et une corniche ornés de références symboliques funéraires.

Le bâtiment le plus récent est le monastère, XVII et XVIIIe siècle. La construction est attribuée au Maître d'œuvre de la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle, Domingo Lois Monteagudo. La construction est adossée au côté Sud de l'église et revêt des proportions grandioses dans une architecture sévère et austère. L'on accède à l'intérieur par un beau portail formé par un arc original orné de claveaux et flanqué de deux pilastres qui se prolongent jusqu'à la corniche. Au-dessus de la porte, un balcon saillant sans garde-corps est encadré par les blasons de l'Espagne et de l'Ordre Cistercien. La façade est en pierre taillée dans l'ardoise et la toiture est en bardeaux du même matériau, omniprésent dans les Asturies occidentales.

Voir localisation et comment arriver
icono
Santa María de Villanueva
GPS:43.311592,-6.986192