Envoyer Imprimer
La Ñora - Gijón
Km 0
Km 0
La Ñora - Gijón (Le Centre des Asturies)
11 kms
À pied Temps de marche (aller): 4 h.
Difficulté
Tracé du circuit
Documents connexes

Randonnée aisée; difficulté mineure; sur le territoire de la commune de Gijón

Sommaire La Ñora - Gijón

La randonnée commence sur la plage de La Ñora, par un escalier qui grimpe entre les eucalyptus jusqu'à un Belvédère. Nous reprenons notre souffle et profitons d'une vue panoramique splendide sur la Mer Cantabrique et la plage.

La pente ascendante continue mais elle devient plus douce. Les eucalyptus sont derrière nous et nous arrivons à la plaine côtière où une aire de repos a été aménagée, qui offre des vues impressionnantes.

Partant de là, nous commençons à descendre vers la plage d'España où la vue panoramique s'étend jusqu'à la Providencia. Après avoir traversé le ruisseau qui descend vers la plage, nous remontons au niveau du plateau côtier.

La section suivante présente peu de difficultés va nous donner l'occasion de jouir de la vue magnifique sur les falaises et les plages de La Cagonera et Serin, très fréquentées par les amateurs de vol à voile et de Parapente.

Nous passons ensuite par la colline d'El Cuervo, à proximité de la Providencia d'où nous voyons la ville de Gijón. Nous bordons la plage de Peñarrubia et découvrons une fontaine qui nous incite à nous reposer et à nous désaltérer.

Notre randonnée nous mène vers El Rinconín, en passant par la maison de l'auteure asturienne Rosario Acuña. A la hauteur du camping de Gijón, les piétons sont de plus en plus nombreux. À partir de là, nous allons marcher à côté d'une plage de galets jusqu'au début rocailleux de la baie de San Lorenzo, le long d'un front de mer aménagé qui nous mène au pont sur le piles. C'est là que se trouve le point final de notre randonnée, mais pas la fin de la promenade!

La plage de san lorenzo est un lieu de ballade privilégié qui offre une vue agréable sur la baie de Gijón, et le relief qui marque l'une de ses extrémités: le Cerro de Santa Catalina. La promenade est totalement plate jusqu'à l'église de San Pedro située sur la presqu'île de Santa Catalina, au bout de ce front de mer baptisé Muro de San Lorenzo. C'est là que se trouve l'Eloge à l'horizon, une œuvre monumentale du sculpteur basque Eduardo Chillida, visible depuis toute la côte alentour et érigé aujourd'hui en emblème de la ville. De l'autre côté du Cerro, une image pittoresque en plein centre ville : le port de plaisance. L'ancienne criée aménagée en Capitainerie se trouve entre les bassins du Fomentín et du Fomento. C'est là que prend fin notre itinéraire.

9 kms
Description La Ñora - Gijón

La randonnée commence sur la plage de La Ñora, par un escalier qui grimpe entre les eucalyptus jusqu'à un Belvédère. Nous reprenons notre souffle et profitons d'une vue panoramique splendide sur la Mer Cantabrique et la plage.

La pente ascendante continue mais elle devient plus douce. Les eucalyptus sont derrière nous et nous arrivons à la plaine côtière où une aire de repos a été aménagée, qui offre des vues impressionnantes.

Partant de là, nous commençons à descendre vers la plage d'España où la vue panoramique s'étend jusqu'à la Providencia. Après avoir traversé le ruisseau qui descend vers la plage, nous remontons au niveau du plateau côtier.

La section suivante présente peu de difficultés va nous donner l'occasion de jouir de la vue magnifique sur les falaises et les plages de La Cagonera et Serin, très fréquentées par les amateurs de vol à voile et de Parapente.

Nous passons ensuite par la colline d'El Cuervo, à proximité de la Providencia d'où nous voyons la ville de Gijón. Nous bordons la plage de Peñarrubia et découvrons une fontaine qui nous incite à nous reposer et à nous désaltérer.

Notre randonnée nous mène vers El Rinconín, en passant par la maison de l'auteure asturienne Rosario Acuña. A la hauteur du camping de Gijón, les piétons sont de plus en plus nombreux. À partir de là, nous allons marcher à côté d'une plage de galets jusqu'au début rocailleux de la baie de San Lorenzo, le long d'un front de mer aménagé qui nous mène au pont sur le piles. C'est là que se trouve le point final de notre randonnée, mais pas la fin de la promenade!

La plage de san lorenzo est un lieu de ballade privilégié qui offre une vue agréable sur la baie de Gijón, et le relief qui marque l'une de ses extrémités: le Cerro de Santa Catalina. La promenade est totalement plate jusqu'à l'église de San Pedro située sur la presqu'île de Santa Catalina, au bout de ce front de mer baptisé Muro de San Lorenzo. C'est là que se trouve l'Eloge à l'horizon, une œuvre monumentale du sculpteur basque Eduardo Chillida, visible depuis toute la côte alentour et érigé aujourd'hui en emblème de la ville. De l'autre côté du Cerro, une image pittoresque en plein centre ville : le port de plaisance. L'ancienne criée aménagée en Capitainerie se trouve entre les bassins du Fomentín et du Fomento. C'est là que prend fin notre itinéraire.