Les bassins miniers et leur côté le plus naturel


Les trésors de la Montagne Centrale sont disséminés entre Ribera de Arriba, Morcín, Riosa, Mieres, Lena et Aller, des municipalités qui abritent un important patrimoine industriel et minier, mais aussi marqués par une abondante richesse naturelle et ethnographique.

Ribera de Arriba, située plus dans la zone de plaine, compte de jolis villages, comme Güeñu/Bueño, et constitue l'un des territoires avec le plus grand nombre de greniers à grains sur pilotis - hórreos et paneras - de toute la Principauté des Asturies. Riosa et Morcín rivalisent tant sur le plan de la beauté des paysages que des lieux d'intérêt. Rios a écrit une page de l'histoire du cyclisme avec l'ascension du col désormais mythique de l'Angliru, en plein cœur du paysage de la Sierra del Aramo. Sans oublier que les amateurs de VTT peuvent se régaler sur le parcours de l'« anneau cycliste ». Quant à Morcín, parmi les sites les plus visités figurent le Mont de Monsacro, où se trouve la chapelle de Santa María Magdalena et l'ermitage de Santiago, où ont été conservées, si l'on en croit l'Histoire, les reliques de la Chrétienté
L'ascension du col d'Angliru (Riosa)L'ascension du col d'Angliru (Riosa).
Chapelles de Monsacro (Morcín)Chapelles de Monsacro (Morcín).
Es il s'agit de l'un des lieux les plus emblématiques de la zone. Il convient également de mentionner son Festival du fromage Afuega'l Pitu ou certains coins charmants, comme le lac de barrage des Alfilorios ou encore le beau Torrexón (tour de défense) de Peñerúes/Peñerudes.


L'histoire minière et le charbon sont profondément ancrés dans la municipalité de Mieres, dotée d'un grand patrimoine archéologique industriel.

Réservoir des Alfilorios (Morcín)Réservoir des Alfilorios (Morcín).
De la localité de Bustiello aux puits de Pozu Espinos et Pozu Fortuna, en passant par le Socavón (galerie) de la Rebaldana, dans la vallée de Turón, le paysage offre un mélange de maisons et de prés auquel s'invite les chevalements de mines, certains très connus, tels que ceux des puits San José ou de Santa Bárbara. Pour connaître cette histoire, il est recommandé de visiter Bustiello et l'espace didactique de Pozu Espinos ou celui de Pozu Fortuna. Mieres est également un lieu de passage des pèlerins, qui en suivant le Chemin de San Salvador arrivent dans les Asturies pour visiter la cathédrale d'Oviedo avant de poursuivre leur chemin jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. L'un des jours de fête les plus importants est le pèlerinage des Martyrs de Valdecuna, près du sanctuaire de San Cosme y San Damián. Mieres est une capitale bouillonnante d'activités de loisirs. Ne manquez pas de prendre quelques verres de cidre à Requejo ou de vous divertir lors de sa fête de printemps, la « Folixa na Primavera ».

Ville minière de Bustiello (Mieres)Ville minière de Bustiello (Mieres).
Lena et Aller sont également riches en paysages et traditions ancestrales. À Lena, pendant l'hiver, les amateurs de neige se retrouvent à la station de ski de Valgrande, à Payares/Pajares. Parmi les monuments les plus attractifs figure l'église de Santa Cristina de Lena, inscrite au Patrimoine de l'humanité de l'Unesco en 1985, qui constitue l'un des joyaux de l'art préroman asturien. Mais avant l'ascension, il est recommandé de s'arrêter à l'Espace didactique de l'Art préroman, situé dans l'ancienne gare de La Cobertoria. Il convient également de citer la belle église romane de San Antolín de Sotiello, sans oublier l'église et le sanctuaire d'un joli village, Bendueños, qui offre des vues spectaculaires sur les environs. De nombreux itinéraires permettent de profiter du paysage, tels ceux de la forêt de Valgrande, de la vallée de Felgueras, Brañavalera, Ablaneo et El Mofusu.

L'église de Santa Cristina de Lena (Lena)L'église de Santa Cristina de Lena (Lena).
Station de ski Fuentes de Invierno (Aller)Station de ski Fuentes de Invierno (Aller).

Aller offre également de nombreuses activités aux amateurs de sports d'hiver, dans sa station de Fuentes de Invierno.

Parmi ses itinéraires uniques figurent la route de la cascade de Xurbeo, celle de Foces del Pino ou encore l'itinéraire qui mène à Peña Mea et celui qui va de la rivière Aller au col de Vegarada. Au cœur de ce paysage se distingue la dénommée « Vía Carisa », une voie romaine située entre les municipalités de Lena et d'Aller, construite par les Romains au temps d'Auguste, et qui doit son nom à Publio Carisio. Le mont Curriechos abrite un camp romain à 1 728 mètres d'altitude, qui fut construit à l'occasion de la guerre entre Romains et Astures. L'histoire minière a également laissé ses traces sur ce territoire, à l'image des chevalements des puits San Jorge et Santiago, à Caborana et San Antonio, à Morea/Moreda. Il existe également un sentier qui mène jusqu'au puits San Fernando, à Uriés/Orillés. Aux beautés naturelles déjà citées s'ajoutent les pâturages de Gumial, la vallée de San Julián et les cols du Rasón.

Cascade de Xurbeo (Aller)Cascade de Xurbeo (Aller).
l'Écomusée minier « Valle de Samuño »L'Écomusée minier « Valle de Samuño ».
La Vallée du Nalón est également terre de promesse touristique ; une vallée où les mines, le charbon, les habitants et le fleuve qui lui donne son nom sont une partie essentielle de l'histoire des Asturies et de ses habitants. Comme dans le cas de El Caudal et d'autres lieux d'exploitation minière, et pas seulement de charbon, les mineurs et la mine ont écrit une page de notre histoire.

MUSI - Musée de la Sidérurgie (Langreo)MUSI - Musée de la Sidérurgie (Langreo).
C'est ainsi qu'à Langreo, le MUSI (Musée de la Sidérurgie) et les puits de mines de Candín, María Luisa, Fondón, San Luis et Samuño, nous rappellent l'importance de ces activités qui font partie de l'histoire industrielle de la région. Un des meilleurs moyens de connaître son patrimoine naturel est de suivre l'un des itinéraires proposés, comme la route du Trole et celle des moulins, le circuit de Ciañu/Ciaño ou encore le sentier vert de El Tendejón-La Colladiella. Une de ses grandes attractions actuelles est l'Écomusée minier « Valle de Samuño », où le visiteur se laisse embarquer dans un train minier pour pénétrer dans une mine authentique, celle du puits San Luis, au cours d'un voyage intense, poignant et divertissant au cœur d'une réalité minière toujours vivante malgré la grande reconversion qui a touché le secteur dans les Asturies.

Musée des Mines et de l'Industrie des AsturiesMusée des Mines et de l'Industrie des Asturies (San Martín del Rey Aurelio).

À San Martín del Rey Aurelio se trouvent deux espaces de musée particulièrement importants dans la région : le MUMI ou Musée des Mines et de l'Industrie des Asturies et le Puits Sotón.

Le Musée des Mines se trouve à L'Entregu/El Entrego. Pour ceux qui souhaitent profiter de la nature, une des possibilités offertes est de parcourir la vallée de Santa Bárbara au départ de Sotrondio. Le sentier mène jusqu'au sommet de La Colladiella. La richesse de son patrimoine industriel est indiscutable, comme en témoignent les entrées de mines des puits de Sotón, La Generala, La Sultana, du Práu Molín, Venturo, ou encore le puits Ignacia, la mine de La Bornaína et la galerie de Santa Bárbara. En ce qui concerne les mines de charbon, il convient d'en citer quelques-unes, telles que celles du puits San Vicente, du puits Entrego, de La Cerezal, Venturo, El Sorriego ou encore celui déjà cité de Sotón.
Pozo Sotón (San Martín del Rey Aurelio)Pozo Sotón (San Martín del Rey Aurelio).
LavianaLaviana.
Dans la municipalité de Laviana, et plus concrètement à Entrialgo/Entralgo, il convient de visiter la maison natale de l'écrivain Armando Palacio Valdés, située non loin du célèbre pont de La Chalana. La richesse des paysages offre de bonnes raisons de suivre l'un des nombreux itinéraires proposés, par exemple la route des Foces del Raigosu (gorges du Raigisu), un tour par Peñamayor, l'ascension jusqu'au sommet de Peña Mea, ou encore le sentier vert El Sutu-La Var. Cet itinéraire au cœur de la vallée du Nalón prend fin dans deux municipalités, Sobrescobio et Caso, qui forment le dénommé Parc naturel de Redes.


En entrant à Sobrescobio, le voyageur laisse tout d'abord derrière lui le paysage minier et industriel de référence, pour se retrouver face à un spectacle naturel ouvert.

Soto/Soto de Agues (Sobrescobio)Soto/Soto de Agues (Sobrescobio).
Route de l'Alba (Sobrescobio)Route de l'Alba (Sobrescobio).
Le Torrexón ou tour de défense de Villamoréi surveille nos moindres pas. Le lac de barrage de Tanes impressionnera sans nul doute le voyageur, avec l'église de Santa María la Real qui surplombe ses eaux, ou encore la Route de l'Alba, qui partant de Soto/Soto de Agues, emmène le voyageur sur un chemin où dominent le vert, les pierres et l'eau, d'une beauté à couper le souffle. Soto/Soto de Agues est incontestablement un de ces villages à ne rater sous aucun prétexte. Sans oublier Campiellos, Villamoréi/Villamorey, Llaíñes/Ladines, La Polina et la capitale, Rusecu/Rioseco. Parmi les autres itinéraires recommandables, on peut citer la route du Picu La Xamoca, la route de la voie romaine, le sentier vert du Torrexón ou encore celle qui mène à la cascade Tabayón del Mongayu depuis Tarna.

Andorviu (Caso)Andorviu (Caso).
Et de Sobrescobio, la route nous mène à Caso, berceau du fromage Casín, l'un des plus emblématiques des Asturies. Pour savoir comment profiter au mieux de cet environnement, il est recommandé de se rendre au Centre d'accueil et d'interprétation de la Nature du Parc naturel, à El Campu/Campo de Caso, la capitale de la municipalité, un territoire peuplé de petits villages attachants où il fait bon se promener, tels que Caliao/Caleao, Osllé/Orlé, Veneros, Bueres, El Tozu/Tozo, Belerda, Bezanes, Coballes et Tarna. Un des endroits les plus impressionnants de la région est Brañagallones. L'ascension jusqu'à la zone de plaine pour le découvrir est une expérience inoubliable. De là, il est possible de suivre, par exemple, la route de la Peña'l Vientu. De Caso, il est également possible de monter jusqu'au pic Tiatordos. La visite du Musée du Bois de Veneros est un arrêt indispensable. Il rend essentiellement hommage aux maîtres sabotiers qui officiaient dans cette région.

Subir arriba
Plus d’informations des municipalités du parcours :