Étape 6

Étape 6: Llanes-Tina Mayor

Il est pratiquement indispensable de s'arrêter pour admirer les belles plages de Guadamía, de Gulpiyuri, de Torimbia et de Po/Poo, avant d'arriver à Llanes, village touristique par excellence de l´est des Asturies. Nous vous conseillons une balade sur la promenade de San Pedro pour contempler, depuis ce point de vue naturel, le village de pêcheurs d'origine médiévale, la plage de Sablón et les monts de la Sierra del Cuera. Le port de pêche et de plaisance sont deux autres sites du village à ne pas manquer, village où Agustín Ibarrola a laissé en patrimoine ses bien connus « Cubos de la Memoria ».

Carte de l'itinéraire
Plage de Torimbia (Llanes)Plage de Torimbia (Llanes).
Le fort retiendra également votre attention, où les navires ennemis étaient bombardés jusqu'au XXème siècle, sans oublier le centre historique. À la fin de la promenade de San Antón, se trouve le phare, datant de 1860. La tour a résisté à l'incendie de 1946, et c'est cette même tour que l'on peut voir aujourd'hui en observant cette construction octogonale, surmontant les falaises.

LlanesLlanes.
Après un petit arrêt pour déguster les subtilités de la gastronomie, poursuivez votre parcours et contemplez le spectacle naturel des « bufones ». Dans les Asturies, il y a trois sites de référence : Pría, Arenilla et Santiuste, devenues des cheminées ouvertes sur la roche des falaises, porte de sortie de l'eau pulvérisée. Vous ne resterez pas indifférent devant ce curieux phénomène !

« Bufones » de Santiuste (Llanes)Bufones de Santiuste (Llanes).
Côte de Pimiango (Ribadedeva)Côte de Pimiango (Ribadedeva).
Poursuivez la route en longeant la côte, déclarée Paysage Protégé de la Côte orientale, et finissez votre parcours au phare San Emeterio. Construit en bordure de falaise en 1852, c'est le phare le plus à l'est des Asturies puisqu'il se situe à Pimiango, sur l'estuaire de Tina Mayor. Il est éloigné du village, ce qui constitue un autre fait singulier. Il est pratiquement caché dans une forêt de chênes verts et proche de la grotte de Pindal, parée de peintures rupestres du Magdalénien, ainsi que des vestiges du monastère roman de Santa María de Tina. À Tina Mayor, l'estuaire qui délimite la frontière entre les Asturies et la Cantabrie, vous trouverez une enclave idéale pour découvrir en profondeur les espèces végétales et marines, grâce au centre d'interprétation et à l'observatoire d'oiseaux.

Phare San Emeterio (Ribadedeva)Phare San Emeterio (Ribadedeva).
Vestiges du monastère de Santa María de Tina (Ribadedeva)Vestiges du monastère de Santa María de Tina (Ribadedeva).
Subir arriba