Étape 1

Étape 1: Figueras - Cabo Busto

Le parcours commence à la frontière avec la Galice, délimitée naturellement par l'estuaire de l'Eo, et la réserve de biosphère. À Figueras, n'oubliez pas d'immortaliser le moment et de faire de nombreuses photos de la splendeur de la côte, des allées et venues des navires de marchandises et de plaisance, des espèces protégées de la faune et de la flore, des cultures à huîtres, du pont au-dessus des eaux pour relier les Asturies avec la communauté voisine, et de l'un des chantiers navals les plus prestigieux, où, poussés par la marée montante, les bateaux se risquent à naviguer sur les mers.

Carte de l'itinéraire
El Porto/Viavélez (El Franco)El Porto/Viavélez (El Franco).
Le premier arrêt de ce parcours se fait à Tapia, ville qui entretient une tradition de pêche à la baleine dans la Mer Cantabrique, et dont le phare guide toujours les marins en mer. Ce phare est situé sur une île à laquelle il est possible d'accéder depuis le port et en traversant une jetée d'une centaine de mètres. Inauguré en 1859, ce phare a été deux fois agrandi, en 1922 et en 1962, jusqu'à ne plus former un ensemble triangulaire avec la tour de guet, adossée à la face nord du phare. Depuis les hauteurs du phare, vous profitez d'une vue spectaculaire sur l'ensemble du littoral, jusqu'à la la Galice. À proximité se trouve la Percebosa, considérée par les habitants de Tapia comme un des plus beaux ensemble rocheux pour la capture de pouces-pieds.

TapiaTapia.
À quelques kilomètres seulement (si vous parcourez la côte en voiture vous pourrez découvrir des localités comme El Porto/ Viavélez; vous pouvez également choisir de passer directement par l'autoroute), vous arrivez au phare de San Agustín, à Ortigueira, sur la rive ouest de l'estuaire de Navia, qui possède également des espaces dédiés à la construction navale. Érigé en 1973, ce phare situé à proximité des jardins de l'ermitage de San Agustín se démarque par sa forme cylindrique, sa hauteur de quatre-vingt-deux mètres et des rayures horizontales blanches et noires caractéristiques. C'est le lieu parfait pour les amoureux de la photographie.

Phare de San Agustín (Ortigueira-Coaña)Phare de San Agustín (Ortigueira-Coaña).
Puerto de Vega (Navia)Puerto de Vega (Navia).
S'il vous reste du temps, n'oubliez pas de faire un saut jusqu'à Puerto de Vega, élu Village Exemplaire des Asturies en 1995, et profitez de sa splendeur, sans oublier de déguster ses délicieux poissons et fruits de mer. La Réserve Naturelle Partielle de Barayo se trouve sur ce chemin, un espace avec des falaises, des dunes et des plaques qui indiquent les espèces botaniques les plus remarquables. Une fois à L.luarca asseyez-vous à la table de l'un des restaurants du port, vous ne serez pas déçus! Après avoir repris des forces, continuez la visite à pieds depuis le quai de la Ville Blanche de la Côte Verte jusqu'à la tour de guet. À trois cents mètres du centre du village, cet ensemble s'associe parfaitement avec le cimetière et les vestiges de la muraille défensive du XVIème siècle, qui servait de protection contre les attaques françaises et anglaises Le phare se compose d´une maison et d´une tour sur la face ouest. On peut entendre la sirène du phare dans un rayon de dix miles.

Dirigez - vous alors vers une zone de grand intérêt et d'une grande valeur naturelle, Paysage Protégé de la Côte Ouest entre Valdés et Cudillero. Dernier arrêt de la journée déjà bien avancée, le Cap Busto; entouré de falaises verticales, de plages sublimes et de criques. S'il fait encore suffisamment jour, profitez d'une fin de journée magnifique, et regardez le soleil disparaître dans la Mer Cantabrique. C'est ici, près de ce phare de 1858 que se termine ce premier parcours.
L.luarca (Valdés)L.luarca (Valdés).
Le Cap Busto (Valdés)Le Cap Busto (Valdés).
Subir arriba
En attendant les résultats...
En attendant les résultats...