Envoyer Imprimer
La route de la Cascade d'El Tabayón
Km 0
Km 0
La route de la Cascade d'El Tabayón (Le Centre des Asturies)
11 kms
À pied 3 h. 45 min.
Difficulté
Accès

La AS-17 Avilés/Col de Tarna nous dépose dans le village de Tarna, juste avant de commencer l'ascension du col.

Tracé du circuit
Documents connexes

Cet itinéraire circulaire part du village de Tarna et passe par la cascade d'El Tabayón.

Sommaire La route de la Cascade d'El Tabayón

La randonnée commence dans le village de Tarna où nous empruntons le chemin en béton qui grimpe vers la droite, encaissé entre des murs en pierre, et débouche sur une magnifique hêtraie. Un peu plus loin, nous trouvons un virage prononcé à gauche. C'est la croisée de chemins de Terreros. A cet endroit, la route se divise en deux: à gauche, vers los Rebollos del Llanu'l Toru, et à droite, vers la cascade d'El Tabayón.

Nous prenons sur la gauche et marchons vers une petite clairière que nous traversons. Nous continuons à monter jusqu'à la partie supérieure du chemin. Un peu plus loin, un chemin étroit nous conduit à travers bois jusqu'au Llanu'l Toru, une sorte de plaine insolite au milieu de la hêtraie.

De là, nous rebroussons chemin jusqu'au carrefour de Terreros, où nous prenons maintenant le chemin qui va à Monte Saperu. Plus tard, nous traverserons le ruisseau de la Requexada par un très joli pont en bois. Nous marchons dans la pénombre des bois, sans difficulté, et sur le plat.

La piste où se trouve la fontaine de los Arellales prend fin un peu plus loin. Notre itinéraire se poursuit en bordure de la colline. Nous arrivons à une clairière d'où nous voyons les sommets du Cuetu Negru et du Cantu'l Osu. Nous sommes presque arrivés à l'Esplanade de La Campona et, de là, à la Cascada'l Tabayón. Malgré son débit modeste, la chute d'eau est d'une beauté singulière, du fait de la hauteur du saut et de la majesté de la hêtraie. Nous traversons le pâturage et perdons un peu de hauteur au fur et à mesure que nous nous approchons de la rivière Mongallu (que nous traversons où bon nous semble).

Nous revenons à la Campona et empruntons un chemin qui va nous permettre de boucler la boucle, au lieu de faire marche arrière.

Nous prenons donc un chemin balisé, moins évident dans ses premiers mètres que celui que nous venons de quitter. Il passe sous les prairies de pâturage et pénètre dans la vallée de la rivière Mongallu sous les flancs du Cuetu Negru.

Très vite, il s'élargit et traverse la forêt à la recherche du fond de la vallée de la Ablanosa. Une fois là, au coeur d'une petite clairière dans la forêt - la Majada Rebollau -, le sentier tourne brusquement vers la gauche et nous offre la vue sur El Cantu'l Osu. Nous passons le pont qui traverse la rivière Nalón; le chemin grimpe pendant quelques mètres et débouche sur la route du col de Tarna. À 20 mètres à peine, un sentier descend légèrement vers la droite, entre le fleuve et la route. Il passe entre les fermes, et nous mène à l'entrée du village de Tarna, à l'endroit même où nous avons commencé la randonnée quelques heures plus tôt.

11 kms
Description Tarna - Tarna

La randonnée commence dans le village de Tarna où nous empruntons le chemin en béton qui grimpe vers la droite, encaissé entre des murs en pierre, et débouche sur une magnifique hêtraie. Un peu plus loin, nous trouvons un virage prononcé à gauche. C'est la croisée de chemins de Terreros. A cet endroit, la route se divise en deux: à gauche, vers los Rebollos del Llanu'l Toru, et à droite, vers la cascade d'El Tabayón.

Nous prenons sur la gauche et marchons vers une petite clairière que nous traversons. Nous continuons à monter jusqu'à la partie supérieure du chemin. Un peu plus loin, un chemin étroit nous conduit à travers bois jusqu'au Llanu'l Toru, une sorte de plaine insolite au milieu de la hêtraie.

De là, nous rebroussons chemin jusqu'au carrefour de Terreros, où nous prenons maintenant le chemin qui va à Monte Saperu. Plus tard, nous traverserons le ruisseau de la Requexada par un très joli pont en bois. Nous marchons dans la pénombre des bois, sans difficulté, et sur le plat.

La piste où se trouve la fontaine de los Arellales prend fin un peu plus loin. Notre itinéraire se poursuit en bordure de la colline. Nous arrivons à une clairière d'où nous voyons les sommets du Cuetu Negru et du Cantu'l Osu. Nous sommes presque arrivés à l'Esplanade de La Campona et, de là, à la Cascada'l Tabayón. Malgré son débit modeste, la chute d'eau est d'une beauté singulière, du fait de la hauteur du saut et de la majesté de la hêtraie. Nous traversons le pâturage et perdons un peu de hauteur au fur et à mesure que nous nous approchons de la rivière Mongallu (que nous traversons où bon nous semble).

Nous revenons à la Campona et empruntons un chemin qui va nous permettre de boucler la boucle, au lieu de faire marche arrière.

Nous prenons donc un chemin balisé, moins évident dans ses premiers mètres que celui que nous venons de quitter. Il passe sous les prairies de pâturage et pénètre dans la vallée de la rivière Mongallu sous les flancs du Cuetu Negru.

Très vite, il s'élargit et traverse la forêt à la recherche du fond de la vallée de la Ablanosa. Une fois là, au coeur d'une petite clairière dans la forêt - la Majada Rebollau -, le sentier tourne brusquement vers la gauche et nous offre la vue sur El Cantu'l Osu. Nous passons le pont qui traverse la rivière Nalón. le chemin grimpe pendant quelques mètres et débouche sur la route du col de Tarna. À 20 mètres à peine, un sentier descend légèrement vers la droite, entre le fleuve et la route. Il passe entre les fermes, et nous mène à l'entrée du village de Tarna, à l'endroit même où nous avons commencé la randonnée quelques heures plus tôt.