Envoyer Imprimer
La Route du Mirador d'Ordiales
Km 0
Km 0
La Route du Mirador d'Ordiales (L'Est des Asturies)
11 kms
À pied 4 h.
Difficulté
Accès

La AS-114 en direction de Cangas de Oni-Santanders, puis la AS-262 dans le sens de Soto de Cangas nous amènent aux Lacs de Covadonga. Au Lac Enol, nous suivons l'indication "Refuge des Bergers" [Refugio de Pastores] et continuons jusqu'à Pandecarmen, début de notre randonnée.

Randonnée facile; difficulté mineure; très belles vues sur les montagnes du Centre des Asturies..

Sommaire La Route du Mirador d'Ordiales

L'itinéraire commence à la fin d'une piste, sur la zone de stationnement de Pandecarmen. Nous prenons un chemin qui se dirige à la Vega del Huerto où, après avoir franchi le ruisseau Pomperi, nous commençons à monter vers les pâturages de la Vega la Piedra. Nous laissons les cabanes sur notre droite et montons vers la falaise calcaire. Une fois que nous en sommes proches, nous empruntons le sentier qui se dirige vers le Sud, vers un défilé et une clôture en bois, Après une courte ascension, nous atteignons la Vega de Canraso. Nous continuons à grimper vers le coteau de la Prida puis vers une plaine occupée par une grande prairie.

En arrivant à la plaine, nous découvrons un rocher qui semble avoir été planté dans le sol. Nous la traversons vers le Sud en suivant les marquages en pierre puis nous tournons à gauche de la plaine et prenons un chemin qui grimpe dans le versant et nous amène au ruisseau de Vahos, que nous traversons. Le groupe de cabanes que nous découvrons plus loin forment la Majada de la Rondiella.

Nous continuons à grimper jusqu'à la colline de la Gamonal, d'où nous admirons les tours de Santa María et de La Cebolleras, et les sommets du Cornión, entre autres. Ici s'achève la ligne de bornes en pierre conçue pour guider les marcheurs dans le brouillard. Et c'est ici, sur cette colline, que se trouve le Refuge de Vegarredonda; nous y arrivons après une descente douce.

Après avoir fait des provisions d'eau à la source, nous empruntons, derrière le refuge, un sentier qui se glisse dans l'étroit ravin de la Cuenye Cerrada.

Nous entamons une forte ascension en zigzag jusqu'au sommet de la colline d'El Forcau, où les Campos de la Torga nous offrent un terrain plat. Après cette surface plane, nous recommençons à monter, doucement, jusqu'à la prairie inférieure d'Ordiales et l'ancien abri de l'ICONA [Institut Conservation Nature]. Au-dessus du refuge, une source se camoufle dans un rocher qui en rend l'accès difficile.

Mettons le cap à l'Ouest et laissons le refuge dans notre dos. Nous trouvons un chemin qui monte au Belvédère d'Ordiales situé sur une petite colline qui accueille aussi la tombe du marquis de Villaviciosa.

Si nous nous hissons sur les rochers qui protègent la tombe, nous aurons à nos pieds l'un des paysages les plus impressionnants de la région: le cirque d'Angón dans la commune d'Amieva, le Cantu Cabroneru et l'ensemble des montagnes qui se dressent dans le Centre des Asturies. Une fois que nous aurons repris notre souffle, nous ferons le chemin à l'envers, en suivant le même parcours.

11 kms
Description Pan de carmen - Pradera de Ordiales

L'itinéraire commence à la fin d'une piste, sur la zone de stationnement de Pandecarmen. Nous prenons un chemin qui se dirige à la Vega del Huerto où, après avoir franchi le ruisseau Pomperi, nous commençons à monter vers les pâturages de la Vega la Piedra. Nous laissons les cabanes sur notre droite et montons vers la falaise calcaire. Une fois que nous en sommes proches, nous empruntons le sentier qui se dirige vers le Sud, vers un défilé et une clôture en bois, Après une courte ascension, nous atteignons la Vega de Canraso. Nous continuons à grimper vers le coteau de la Prida puis vers une plaine occupée par une grande prairie.

En arrivant à la plaine, nous découvrons un rocher qui semble avoir été planté dans le sol. Nous la traversons vers le Sud en suivant les marquages en pierre puis nous tournons à gauche de la plaine et prenons un chemin qui grimpe dans le versant et nous amène au ruisseau de Vahos, que nous traversons. Le groupe de cabanes que nous découvrons plus loin forment la Majada de la Rondiella.

Nous continuons à grimper jusqu'à la colline de la Gamonal, d'où nous admirons les tours de Santa María et de La Cebolleras, et les sommets du Cornión, entre autres. Ici s'achève la ligne de bornes en pierre conçue pour guider les marcheurs dans le brouillard. Et c'est ici, sur cette colline, que se trouve le Refuge de Vegarredonda. nous y arrivons après une descente douce.

Après avoir fait des provisions d'eau à la source, nous empruntons, derrière le refuge, un sentier qui se glisse dans l'étroit ravin de la Cuenye Cerrada.

Nous entamons une forte ascension en zigzag jusqu'au sommet de la colline d'El Forcau, où les Campos de la Torga nous offrent un terrain plat. Après cette surface plane, nous recommençons à monter, doucement, jusqu'à la prairie inférieure d'Ordiales et l'ancien abri de l'ICONA [Institut Conservation Nature