La région du cidre et la côte est des Asturies

Le cidrotourisme est un mot qui prend tout son sens dans les municipalités de la région du cidre, surtout à Villaviciosa et Nava, capitales du cidre et de la pomme. Mais aussi à Cabranes, Bimenes, Colunga et Sariego. Villaviciosa se distingue, entre autres, par les témoignages de l'art préroman et roman, présents en abondance, et pour ses itinéraires de randonnée et le Chemin de Saint-Jacques qui traverse la municipalité. Villaviciosa est dotée d'un bel estuaire, où il fait bon regarder le coucher de soleil depuis El Puntal ou sur la plage de Bonhome.

Sans oublier de découvrir l'histoire du jais, de partir en quête de moulins près du cours du Profundu ou même de se perdre un instant dans Sietes, localité qui compte un grand nombre de greniers sur pilotis - hórreos et paneras - intéressants à voir. Sans oublier de « caleyar la Villa » comme on dit en Asturies, c'est-à-dire se balader dans les rues de la ville

Se perdre dans les ruelles du port de Tazones, authentique village marin, est une expérience incontournable.

Tazones (Villaviciosa)Tazones (Villaviciosa).
Dans l'autre région du cidre, Nava, les amoureux de la nature pourront découvrir des lieux aussi pittoresques que La Praera, ou les villages de Piloñeta et Grátila/Gradátila, sans oublier les foces (gorges) de la rivière Pendón et le sentier du Remediu. Les plus « llambiones » (gourmands) ne manqueront pas de se rendre à Cabranes, où se déroule le Festival du riz au lait, un rendez-vous bien connu dans toute la région, sans oublier en passant, si l'occasion se présente, de visiter des petits villages tels Santolaya/Santa Eulalia, la capitale ou encore Torazu/Torazo. Le Musée de l'École rurale, à Viñón, mérite certainement une visite.

Sariego et Bimenes abritent également de jolis petits villages et de beaux paysages. À Sariego se trouve l'église de Santa María et la chapelle de San Pedrín, près de la grotte, sans oublier la route de la « Cercanías del cielo » (la proximité du ciel). À Bimenes, les amateurs de bonne charcuterie trouveront un grand nombre de charcuteries traditionnelles. Et les fans de radio ne manqueront pas de visiter la Maison des Radios.
Torazu (Cabranes)Torazu (Cabranes).
Llastres/Lastres (Colunga)Llastres/Lastres (Colunga).
Colunga, comme toute la zone côtière depuis Villaviciosa, est un véritable site fossilifère naturel (empreintes de dinosaures) ; ce n'est pas un hasard si sur le plateau de San Telmo, tout près du port de Llastres/Lastres, se trouve le Musée du Jurassique des Asturies. Colunga exhibe sa beauté autant près de la mer que dans la vallée et la montagne. En plus de ses plages magnifiques, certains villages valent également la peine d'être visités, par exemple Güerres/Huerres, Lloroñi/Loroñe, Llúe/Lue, Lliberdón/Libardón ou encore Gobiendes. Les amateurs de phares ne manqueront pas de visiter celui de Lluces/Luces.

Phare de Lluces/Luces (Colunga)Phare de Lluces/Luces (Colunga).
La mer n'est pas le seul point commun de Caravia, Ribadesella, Llanes et Ribadedeva qui séduira les visiteurs, ils seront également fascinés par l'intérieur de ces municipalités, riche en vallées, montagnes et forêts. Dans le cas de Caravia, il est facile de se laisser captiver par des plages comme celles d'Arenal de Morís et La Espasa.


Et côté montagne, la nature dévoile un autre joyau, la sierra del Sueve, qui s'étend également sur d'autres municipalités et couronnée par le Picu Pienzu. Sans oublier le belvédère du Fitu.

Belvédère du Fitu (Parres)Belvédère du Fitu (Parres).
Ribadesella/RibeseyaRibadesella/Ribeseya.
Dans toute la partie orientale des Asturies, l'héritage architectural laissé par les indianos témoigne de l'histoire de ces émigrés partis chercher fortune en Amérique. Ribadesella et Llanes en sont deux exemples manifestes. À Ribadesella/Ribeseya par exemple, on peut admirer la promenade de la plage de Santa Marina, sans oublier son centre historique et des lieux comme la halle de criée ou encore le port. Impossible de quitter Ribadesella sans avoir visité les grottes de Tito Bustillo, ou des villages aussi charmants que Cuevas del Agua.

Cueves (Ribadesella)Cueves (Ribadesella).
La beauté de Llanes n'a rien à envier au reste de la partie orientale des Asturies. Son immense richesse s'étend de ses plages et ses criques à son paysage intérieur. Une beauté qui commence par la ville maritime, qui séduit au premier coup d'œil, notamment son centre historique, et qui continue d'imprégner des villages et des endroits uniques tels que les Bufones de Pría (cheminées géologiques dans lesquelles s'engouffre la mer), et les Bufones de Vidiago ; sans oublier le cimetière de l'estuaire entre Barru/Barro et Niembru/Niembro, ou des petits villages tels que Porrúa, Cue, Andrín, Po/Poo, Nueva, Rinsena/Riensena, El Mazucu/El Mazuco, Vidiago, Buelna, Valmori/Balmori, Niembru/Niembro et Pendueles.

LlanesLlanes.
À Ribadedeva, l'histoire des cordonniers de Pimiango est populairement connue. L'ermitage de San Emeterio et les ruines du monastère de Tina sont un passage obligé.


Colombres, sa capitale, est également un hommage aux indianos, avec ses nombreux palais et grandes demeures qui témoignent de ce passé.

Colombres (Ribadedeva)Colombres (Ribadedeva).
La plus importante de ces bâtisses est la « Quinta Guadalupe », qui abrite depuis des années les Archives des Indianos et le Musée de l'Émigration. Puis en arrivant à Alles, capitale de la Peñamellera Alta, le visiteur ne manquera pas de visiter l'impressionnante église de San Pedro, qui se dresse au centre du village, et les vestiges restaurés de l'ancienne église de San Pedro de Plecín, situés dans un lieu vraiment magique. À Trescares se trouve le joli pont de La Vidre, alors qu'une belle route sinueuse offrant des vues spectaculaires mène jusqu'au village d'Oceño, où il est également possible d'acheter du fromage de Cabrales. Peñamellera Baja, dont la capitale est Panes, abrite des monuments naturels tels que la Sauceda de Buelles (la saulée de Buelles), des villages singuliers comme Cuñaba et des monuments tels que l'église de San Juan de Ciliergo. Le programme des visites ne doit pas manquer d'inclure un passage par la grotte de la Loja, témoignage de l'art paléolithique.

Pic Peñamellera (Peñamellera Baja)Pic Peñamellera (Peñamellera Baja).
Subir arriba
Plus d’informations des municipalités du parcours :