Envoyer Imprimer
Le berceau des “ferreiros”
Km 0
Km 0
Le berceau des "ferreiros" (L'Ouest des Asturies)
29 kms
Voiture 2 jours
Tracé du circuit
La rivière Eo est la frontière naturelle qui sépare les Asturies de la Galice. Un cours d'eau qui sépare des provinces, mais qui articule toutefois une Réserve mondiale de biosphère: la Réserve d'Oscos-Eo et Tierras del Burón.
Sommaire Le berceau des "ferreiros"

La rivière Eo est une frontière naturelle entre les Asturies et la Galice. Un cours d'eau qui sépare des provinces, mais qui articule autour d'elle une Réserve mondiale de biosphère : la Réserve d'Oscos-Eo. Sur la rive asturienne, Taramundi et trois communes voisines portent le nom de 'Oscos'. Ce sont Santa Eulalia, Villanueva et San Martin de Oscos, des villages de forges et de forgerons, de vergers et de simplicité.

28,5 kms
Jour 1 Taramundi - Taramundi

Le concept de tourisme rural asturien est né à Taramundi. Ne serait-ce que pour cette raison, le village mérite une visite . mais pour sa richesse ethnographique aussi, et pour ses précieux couteaux artisanaux. Dans un premier temps, le visiteur découvre l'église de San Martín, et le Carbayo do Poyo, une curieuse sculpture en bois. Puis, au bout de la côte du presbytère, le premier hôtel rural exploité en tant que tel en Espagne : La Rectoral. Les musées thématiques constituent l'étape suivante de notre excursion. A un kilomètre à pied du centre, le Musée de la coutellerie traditionnelle est un centre privé qui retrace les techniques et l'histoire du métier. À un kilomètre aussi, mais en direction de Mazonovo cette fois, le plus grand Musée des moulins qui existe en Espagne, présente 19 pièces, dans un site de toute beauté. À quatre kilomètres maintenant, (il est donc conseillé de prendre la voiture) l'ensemble ethnographique de Teixois, un hameau qui abrite un tas de dispositifs hydrauliques aussi ingénieux les uns que les autres : une meule, un martinet de forge.

Dans l'après-midi, nous allons passer de la culture à la nature. En fonction de notre condition physique et de nos goûts, nous allons pouvoir choisir entre différentes alternatives d'itinéraires et de chemins. Citons-en deux : la Route de l'eau, longue de 14 km et qui peut être parcourue en quatre heures et demie . ou la route des Ferreiros qui ne fait que 6 kilomètres, pour une durée estimée de deux heures et demie.

27 kms
Jour 2 Taramundi - Santa Eulalia de Oscos

Les trois communes du Pays de Los Oscos sont au menu de notre itinéraire du deuxième jour. Dans Villanueva, le monastère imposant de Santa Maria, et son église du XIIe siècle. À un peu plus d'un kilomètre, à Santa Eufemia, nous allons visiter l'Écomusée du Pain (ouvert en été et à Pâques) où nous découvrirons le processus de production. De Villanueva, nous nous rendons en un quart d'heure à San Martin, par la AS-13. Ce village est connu pour la Maison des Guzman, aujourd'hui aménagée en Hôtel de ville. Cette demeure a été classée Bien d'intérêt culturel. Nous pouvons ensuite entrer un moment dans l'église paroissiale, ou faire un tour au Palais de Mon.

Notre dernier après-midi dans la Réserve de biosphère de l'Eo, nous le réservons à Santa Eulalia. À Ferreirela de Baxo, arrêtons-nous au Musée de la maison natale du Marquis de Sargadelos  et, tout près de là, à 3 kilomètres à peine, faisons une halte à la forge du Mazonovo. Nous pouvons aussi frapper à la porte des anciens ateliers de couteaux traditionnels dont les propriétaires sont toujours prêts à expliquer leur art aux voyageurs. Si nous voulons profiter du voyage jusqu'à la dernière seconde, nous pouvons même nous rendre à la cascade Seimeira. Cet itinéraire (8 kilomètres de long aller-retour) part de Santa Eulalia. La route est tout à fait praticable avec des enfants qui découvrent et apprécient la nature.