Por los caminos reales y la Ruta Jacobea

Oviedo est la capitale de la Principauté des Asturies. Non loin se trouvent Llanera, Noreña et Siero, qui forment la région du Nora. À Llanera, les visiteurs peuvent suivre la route des palais. Les amateurs de sport automobile pourront visiter le circuit et le musée Fernando Alonso. Parmi les festivités, il convient de citer la fête des Exconxuraos. Pour sa part, Siero se distingue par son passé minier, dont il reste encore des traces avec les chevalements de mines (structures externes par lesquelles remontent et descendent les mineurs) et les puits, comme ceux de Pumarabule et Mosquitera. La route minière de Jovellanos est un bon moyen de connaître de plus près le monde minier.

Les nombreux palais et les grandes demeures arborant un blason surprennent également le visiteur. Siero est une commune également connue pour sa production de cidre, il s'agit de la troisième municipalité avec le plus grand nombre de pressoirs dans la région. Parmi ses fêtes emblématiques figurent celle de Huevos Pintos (littéralement la fête des œufs peints) et celle du Carmín de La Pola Siero/Pola de Siero. Enfin, après avoir rejoint Noreña, la capitale de la charcuterie par excellence des Asturies, il convient de passer à table pour déguster des tripes, la saison venue, mais aussi le « cocido con moscancia », sorte de pot-au-feu au boudin, spécialité des Asturies, ou encore le « sabadiego », un chorizo noir typique de la région. L'industrie de la viande et le porc sont si importants dans la région que celui-ci dispose même d'une statue érigée en son hommage tout près de la mairie.
Fête des Exconxuraos (Llanera)Fête des Exconxuraos (Llanera).
Fête des Huevos Pintos. Pola Siero/Pola de SieroFête des Huevos Pintos. Pola Siero/Pola de Siero.
Les pèlerins passent également par Las Regueras, une municipalité qui avec Santo Adriano, Proaza, Quirós, Teverga, Grado, Candamo, Yernes y Tameza, Belmonte de Miranda et Somiedo forment le dénommé Camín Real de la Mesa (la voie royale de la Mesa). Le Camín fut pendant tout le Moyen Âge la voie de passage des personnes, du bétail et des marchandises, entre les Asturies et la Castille.

Las Regueras est une commune chargée d'histoire et de traditions, traversée par le Chemin de Saint-Jacques.

Le Chemin de Saint-Jacques (Grado)Le Chemin de Saint-Jacques (Grado).
Parmi ses bâtiments d'intérêt figurent l'église préromane de San Pedro de Nora, datant de la fin du IXe siècle et les thermes romains de Valduno. Parmi ses monuments naturels figurent les méandres du Nora. La municipalité possède un important patrimoine ethnographique, dont l'un des meilleurs représentants est le moulin de Picarín. Elle abrite également une auberge de pèlerins.

Sentier de l'OursSentier de l'Ours.
En se dirigeant vers les Vallées de l'Ours, le voyageur parvient à Santo Adriano, point de départ du Sentier de l'Ours, construit sur le tracé d'une ancienne voie de train minier. Il s'étend sur un total de 29 kilomètres, et bien qu'il existe des adeptes de la marche, un grand nombre de voyageurs préfèrent opter pour les vélos, qui peuvent être loués sur différentes parties du parcours. À Santo Adriano se trouve le temple préroman de Santo Adriano de Tuñón. L'aire de loisirs de Buyera abrite le parc où vivent les ourses « Paca » et « Molina ». Et pendant de nombreuses années y vécut également l'ourse « Tola », décédée en janvier 2018. Villanueva, capitale de la municipalité, est le point de départ de la route du Défilé de las Xanas, qui se termine à Pedroveya, dans la municipalité de Quirós.

Église préromane de Tuñón (Santo Adriano)Église préromane de Tuñón (Santo Adriano).
Plus loin, le sentier mène le voyageur à Proaza, dont la capitale offre un grand nombre d'hôtels et de restaurants. En plus de ce sentier qui la traverse, la municipalité compte un grand nombre d'itinéraires de randonnées. L'un des villages les plus attrayants est le village médiéval de Banduxu/Bandujo, situé en hauteur, et qu'il est possible de rejoindre à pied ou en voiture. Ensuite, le Sentier de l'Ours se sépare en deux voies distinctes, qui invitent le voyageur à s'aventurer soit vers Quirós, soit vers Teverga. S'il choisit de se diriger vers Quirós, il pourra admirer, outre le joli lac de barrage de Valdemurio, un autre de ses beaux villages, Bermiego, où se dresse l'un des plus célèbres ifs. L'ermitage de la Vierge d'Alba et les moulins du Corroriu sont d'autres lieux dotés d'un charme particulier. Bárzana, la capitale, propose un grand nombre de restaurants et de services de tout type. À ne pas manquer, la visite du musée ethnographique.

Banduxu/Bandujo (Proaza)Banduxu/Bandujo (Proaza).
Parc naturel de Las Ubiñas-La MesaParc naturel de Las Ubiñas-La Mesa.
À Samartín/San Martín, dans la commune de Teverga, les amateurs de visites culturelles pourront découvrir l'église collégiale de San Pedro. Elle abrite un musée où sont conservés les cadavres momifiés du marquis de Valdecarzana et de son fils Pedro de Miranda, abbé de l'église collégiale de 1690 à 1720. Avec Quirós et Lena, Teverga fait partie du Parc naturel de Las Ubiñas-La Mesa. Parmi ses grands joyaux naturels figurent la Grotte Huerta et les cols de Marabio.


La hêtraie de Montegrande et la cascade du Xiblu sont des passages obligés pour tous les amoureux de la nature.

Cascade du Xiblu (Teverga)Cascade du Xiblu (Teverga).
Teverga se distingue également par ses pâturages, où l'on remarque la présence de cabanes, teitos (cabanes typiquement recouvertes d'un toit végétal) et de corros (huttes en pierre). Une de ces zones de pâturage est la Braña de las Cadenas, peuplée de corros et de cabanes. Dans la municipalité sont également répertoriées trente-neuf zones de pâturage (ou brañas) où l'on peut voir des teitos (en pierre et toit en genêts purgatifs ou genêts à balais) : Fonfría, El Valle, Tuiza, Llamaraxil et El Rebellón. Parmi les principaux espaces à vocation de musée se trouve ici aussi le Parc de la Préhistoire. Sans oublier le territoire formé par un regroupement de jolis villages connu sous le nom de Valle del Privilegio (la Vallée du Privilège) : Parmu/Páramo, Vil.la de Su/Villa de Sub et surtout, La Foceicha/La Focella.

Parc de la Préhistoire de TevergaParc de la Préhistoire de Teverga.
Selviella/Silviella (Belmonte de Miranda)Selviella/Silviella (Belmonte de Miranda).
Quant à Belmonte de Miranda, tout comme Somiedo, il s'agit d'un territoire marqué par la présence des ours. La capitale Belmonte/Balmonte abrite la Casa del Lobo (la Maison du Loup), dont la visite complète celle du parc des loups, alors qu'à Selviella/Silviella se trouve l'une des plus belles aires de loisirs de la région. En montant jusqu'au village de Bixega/Begega, on découvre quelques-unes de ses zones de pâturage, dotées par ailleurs de chemins de randonnée balisés : ceux dits des Fuexos, du village de Montoubu/Montovo, de la Vaqueira, de la Châtaigneraie et de la Voie romaine.


Somiedo, pour sa part, captive le visiteur dès qu'il fait sa découverte. Grandes vallées ouvertes, montagnes, lacs, forêts, villages... et tout cela au cœur d'une nature extrêmement généreuse.

Braña de la Pornacal (Somiedo)Braña de la Pornacal (Somiedo).
C'est sans aucun doute le royaume de l'ours brun, dont l'observation suscite de plus en plus d'intérêt. Le Parc naturel de Somiedo est composé de quatre vallées : la Vallée de Somiedo, celles de Pigüeña, El Valle et Saliencia. La visite de l'Écomusée de Somiedo, à Caunedo, est un passage obligé. Les zones de pâturage y sont nombreuses et attirent l'attention du voyageur en raison des constructions qui y sont érigées, connues sous le nom de teitos et caractérisées par leurs toits en genêts à balais, telles celles de Sousas, Mumián ou encore Saliencia et La Pornacal. Pola de Somiedo, Caunedo, La Rebollada, La Peral, Arbellales et le col en lui-même sont, pour n'en citer que quelques-uns, des hameaux qui plairont au voyageur, autant ou plus que les impressionnants lacs de Saliencia. Les chemins de randonnée y sont nombreux. Pour les connaître, mieux vaut se rendre au Centre d'accueil et d'interprétation du Parc naturel de Somiedo, à Pola de Somiedo.

Subir arriba